Trains de ban­lieue : ne pas se lais­ser dis­tan­cer

Trans­port col­lec­tif

L'Etoile - - ACTUALITÉ - CH­RIS­TO­PHER C. JACQUES

An­xieux de voir le dé­ve­lop­pe­ment de l’offre de ser­vice en trans­port en com­mun à l’ouest de Mon­tréal ne pas ti­rer ses mar­rons du feu dans le contexte ac­tuel, le re­grou­pe­ment Train de l’ouest a si­gni­fié, lun­di der­nier, ses in­ten­tions au gou­ver­ne­ment du Qué­bec.

Rap­pe­lons que Qué­bec, dans les der­niers jours, a confir­mé son pro­jet de pro­lon­ger la ligne bleue du mé­tro de Mon­tréal vers l’est et a an­non­cé son plan de dou­bler le nombre de voies ré­ser­vées aux au­to­bus dans la ré­gion de Mon­tréal.

Pour sa part, Train de l’ouest est un mou­ve­ment po­pu­laire qui vise l’amé­lio­ra­tion du ser­vice du train de ban­lieue entre le cen­tre­ville de Mon­tréal et sa cou­ronne ouest, soit l’Ouest-de-l’Île et Vau­dreuil-Sou­langes.

En ce qui concerne les pro­jets an­non­cés par le gou­ver­ne­ment du Qué­bec, les re­pré­sen­tants de Train de l’ouest af­firment sou­te­nir cette nou­velle orien­ta­tion et croient fer­me­ment qu’une stra­té­gie de trans­port col­lec­tif qui in­tègre à la fois train, mé­tro et au­to­bus est ab­so­lu­ment es­sen­tielle pour as­su­rer le dé­ve­lop­pe­ment fu­tur du trans­port col­lec­tif.

Ils rap­pellent aus­si que l’Agence mé­tro­po­li­taine de trans­ports (AMT) a dé­jà bé­né­fi­cié d’un fi­nan­ce­ment spé­cial de 22 M$ pour pré­pa­rer des plans pour l’amé­lio­ra­tion du ser­vice du train de ban­lieue vers Vau­dreuil. « Ces études sont faites et pro­posent une ap­proche par étapes pour aug­men­ter la fré­quence des trains entre Lu­cien-L’Allier et Vau­dreuil, dans les deux di­rec­tions. Elles servent de base pour dé­fi­nir le nou­veau plan de mo­bi­li­té pour l’Ouest-de-l’Île », af­firment les membres de Trains de l’ouest.

Ils pour­suivent : « Nous sommes conscients que, dans le contexte bud­gé­taire ac­tuel, ce­ci est né­ces­sai­re­ment un pro­jet à long terme. Mais nous croyons tou­te­fois qu’il y a des ac­tions im­mé­diates qui doivent être en­tre­prises. »

Rap­pe­lons que l’AMT a aug­men­té la fré­quence du ser­vice sur cer­taines lignes. En pré­vi­sion des tra­vaux sur le pont Mer­cier, trois nou­veaux trains vers Can­diac ont été ajou­tés. De plus, les liai­sons vers SaintJé­rôme se sont amé­lio­rées si­gni­fi­ca­ti­ve­ment avec l’ajout de trois nou­veaux trains. « Main­te­nant, c’est à notre tour », clament les re­pré­sen­tants de Trains de l’ouest.

Re­ven­di­ca­tions

Le porte-pa­role de Trains de l’ouest, Clif­ford Lincoln, a pro­fi­té de l’oc­ca­sion pour for­mu­ler les de­mandes de son groupe. Tout d’abord, il dé­clare que le mo­ment est ve­nu pour l’AMT d’ajou­ter de nou­veaux trains sur la ligne de Vau­dreuil. « Les ré­si­dents de la cou­ronne ouest qui uti­lisent leur voiture font face à des ré­duc­tions de trois à deux voies sur l’au­to­route 20 pour per­mettre la construc­tion d’une nou­velle voie ré­ser­vée aux au­to- bus. Dans les pro­chaines an­nées, ils se­ront éga­le­ment af­fec­tés par les tra­vaux sur l’échan­geur Tur­cot. Nous de­man­dons donc trois nou­veaux trains dans chaque direction avec l’amé­na­ge­ment de nou­veaux sta­tion­ne­ments in­ci­ta­tifs et une meilleure liai­son bus-train », ré­sume-t-il. D’autre part, se­lon lui, les usa­gers de la gare Lu­cien-L’Allier se trouvent in­com­mo­dés, pas seule­ment par les in­tem­pé­ries, mais aus­si par toute la construc­tion au­tour de la gare. « Ces nou­veaux pro­jets peuvent li­mi­ter le po­ten­tiel de dé­ve­lop­pe­ment de la gare, dé­plore Clif­ford Lincoln. D’autres pro­jets sont pré­vus, mais est-ce que Mon­tréal se rend compte du po­ten­tiel in­ter­mo­dal de la gare? Nous de­man­dons que l’AMT pré­pare un plan de dé­ve­lop­pe­ment dé­fi­ni­tif de Lu­cien-L’Allier qui met en va­leur son po­ten­tiel comme gare in­ter­mo­dale mo­derne et ef­fi­cace. »

Enfin, le groupe de­mande que le nou­veau plan de mo­bi­li­té de l’Ouest-de-l’Île soit ren­du pu­blic dès dé­cembre 2013.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.