Sam Ier­fi­no veut ser­vir la po­pu­la­tion

Élec­tions mu­ni­ci­pales à Pin­court

L'Etoile - - CHRONIQUE 911 - (C.C.J.)

L’avo­cat à la re­traite et an­cien tra­vailleur so­cial, Sam Ier­fi­no, se lance dans la course pour le siège 3 du con­seil mu­ni­ci­pal de Pin­court. Avec sa pre­mière ex­pé­rience en po­li­tique mu­ni­ci­pale, le can­di­dat sou­haite ou­vrir les portes de la mai­rie aux ci­toyens.

Ce­lui qui clame être un dé­mo­crate convain­cu sou­ligne qu’il sou­haite sus­ci­ter une plus grande par­ti­ci­pa­tion des ré­si­dents. « Si on laisse les ci­toyens s’ex­pri­mer, ils vont s’oc­cu­per de la vie mu­ni­ci­pale », lance Sam Ier­fi­no.

Le can­di­dat croit que son vé­cu et ses ex­pé­riences font de lui un can­di­dat à consi­dé­rer par les ré­si­dents du sec­teur re­pré­sen­té par le siège 3 au con­seil mu­ni­ci­pal de la Ville de Pin­court. En ef­fet, il a ter­mi­né des études en tra­vail so­cial, en his­toire et en sciences po­li­tiques. Il est avo­cat. D’un point de vue per­son­nel, il ra­conte avoir faire le tour du monde. « Nous avons tous be­soin de jus­tice, de paix, de di­gni­té et de to­lé­rance, de com­pas­sion et de jus­tice so­ciale. J’ai ap­pris le sens de l’or­ga­ni­sa­tion com­mu­nau­taire, le tra­vail en groupe et la force des gens lors­qu’ils sont réunis au­tour d’ob­jec­tifs com­muns », ex­plique-t-il.

Dans l’éven­tua­li­té où ses conci­toyens lui font confiance le 3 no­vembre, Sam Ier­fi­no af­firme qu’il de­meu­re­ra proche d’eux. « Je se­rai le pre­mier conseiller de la rue. Je conti­nue­rai de faire le tour des ci­toyens, de par­cou­rir le dis­trict parce qu’il faut connaître ce que veulent les gens et [j’ai] une pas­sion pour la dé­mo­cra­tie et les ci­toyens de Pin­court », conclut le can­di­dat.

PHOTOTHÈQUE

Pour Sam Ier­fi­no, la po­li­tique est l’abou­tis­se­ment lo­gique d’une car­rière bien rem­plie à ser­vir les autres.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.