La Cha­pelle en­chan­tée en lice pour un prix

Con­seil du pa­tri­moine re­li­gieux du Qué­bec

L'Etoile - - NOUVELLES - YA­NICK MI­CHAUD DI­REC­TEUR DE L’IN­FOR­MA­TION

Le théâtre de la Cha­pelle en­chan­tée, créé en 2012 par la Fon­da­tion Sainte-Jeanne-deC­han­tal, est en lice pour un Prix d’ex­cel­lence du Con­seil du pa­tri­moine re­li­gieux du Qué­bec.

Les prix se­ront re­mis aux ga­gnants au cours d’une cé­ré­mo­nie or­ga­ni­sée dans le cadre du deuxième fo­rum sur le pa­tri­moine re­li­gieux le 15 no­vembre à Mon­tréal.

Se­lon Lise Char­tier, pré­si­dente de la Fon­da­tion Sainte-Jeanne-de-Chan­tal, l’an­née 2013 en a été une de conso­li­da­tion des ac­ti­vi­tés d’ani­ma­tion en­tre­prises en 2012 avec la créa­tion de la Cha­pelle en­chan­tée. Ce théâtre a vu le jour grâce aux dé­marches du ci­néaste Da­niel Ber­to­li­no, ad­mi­nis­tra­teur de la Fon­da­tion, à la suite d’une consul­ta­tion pu­blique or­ga­ni­sée en 2010 sur l’ave­nir du site pa­tri­mo­nial Sainte-Jeanne-deC­han­tal.

Les jeunes, les cy­clistes et les groupes de per­sonnes re­trai­tées ont da­van­tage fré­quen­té ce site his­to­rique des mois de juin à sep­tembre 2013 que par le pas­sé. En sept se­maines, les guides, ani­ma­teurs et co­mé­diens ont ac­cueilli 800 jeunes des camps de jour, en­vi­ron 200 vi­si­teurs du troi­sième âge et au­tant de spec­ta­teurs de di­vers autres ho­ri­zons.

De la fin mai à la fin août 2013, 20 cy­clistes par jour ont été dé­nom­brés, en moyenne, de 10 h à 15 h, pé­riodes où la Fon­da­tion dis­po­sait de guides ou de bé­né­voles sur place. Les concerts et di­verses autres ac­ti­vi­tés d’ani­ma­tion ont re­joint quelque 500 autres per­sonnes à d’autres mo­ments de l’an­née. Ce lieu pa­tri­mo­nial et l’ani­ma­tion cultu­relle qu’y offre la Fon­da­tion ont donc sus­ci­té l’in­té­rêt de quelque trois mille per­sonnes de­puis un an, ex­cluant les par­ti­ci­pants aux cé­ré­mo­nies re­li­gieuses qui s’y dé­roulent.

Res­tau­ra­tion du Ch­rist en croix

En plus d’ani­mer ce lieu pa­tri­mo­nial par des ac­ti­vi­tés cultu­relles, la Fon­da­tion Sainte-Jeanne-de-Chan­tal as­sure le fi­nan­ce­ment de res­tau­ra­tions. C’est ain­si qu’elle est fière d’an­non­cer la fin des tra­vaux de res­tau­ra­tion du Ch­rist en croix par deux spé­cia­listes : Alain La­fer­rière et Vio­lette Han­non. Don­née en 1902 par la fa­mille Sto­cker, et ins­tal­lée de­puis ce temps dans la nef de l’église, cette oeuvre n’était pas ad­mis­sible à une sub­ven­tion du CPRQ. La Fon­da­tion a as­su­mé en­tiè­re­ment les coûts de cette res­tau­ra­tion ter­mi­née ven­dre­di der­nier.

La pro­chaine ac­ti­vi­té de la Fon­da­tion se dé­rou­le­ra le sa­me­di 9 no­vembre à l’oc­ca­sion du sou­per hom­mage aux fa­milles pion­nières de l’île Perrot. Pré­sents de­puis 1717 dans l’île Perrot, les des­cen­dants de Pierre Le­duc y se­ront ho­no­rés. On se pro­cure les billets d’Agnès Mo­rin Fec­teau au 514 453-9438 ou à in­fo@fon­da­tions­jdc.org.

PHO­TO CH­RIS­TO­PHER CHAR­TIER JACQUES

La Cha­pelle en­chan­tée à per­mis de joindre des cen­taines de spec­ta­teurs au cours de la der­nière sai­son.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.