Ri­chard Meades : can­di­dat in­dé­pen­dant dans le dis­trict 3

L'Etoile - - ACTUALITÉ - MÉ­LIS­SA DION

Le La­za­rois Ri­chard Meades sou­haite que la Ville soit plus sen­sible aux be­soins de ses ci­toyens. C’est la rai­son pour la­quelle il pro­pose sa can­di­da­ture à titre de conseiller mu­ni­ci­pal du dis­trict 3.

J’ai l’in­ten­tion d’être un conseiller très ac­tif dans le dis­trict, dit-il, comme je l’ai tou­jours été dans mon quar­tier. Je se­rai no­table par ma pré­sence constante sur le ter­rain, à l’écoute des gens. Je se­rai au ser­vice de la po­pu­la­tion. » Ri­chard Meades, qui a l’in­ten­tion de re­pré­sen­ter les in­té­rêts et les pré­oc­cu­pa­tions des ré­si­dents de son dis­trict, compte bien prendre part à tous les dé­bats concer­nant la Ville de Saint-La­zare. Il pré­voit avant tout tra­vailler pour le bien-être col­lec­tif, pour l’en­vi­ron­ne­ment et pour la pré­ser­va­tion du ca­rac­tère unique de la Ville. « Je tra­vaille­rai avec les gens du dis­trict 3 pour trou­ver des so­lu­tions aux pro­blèmes qui af­fectent leur sec­teur, spé­cia­le­ment en ce qui concerne l’eau », ajoute Ri­chard Meades. Ce der­nier veut éga­le­ment veiller à la qua­li­té de vie des ci­toyens, tout en en­cou­ra­geant le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique.

Ré­sident de Saint-La­zare de­puis 1987, le can­di­dat, au­jourd’hui re­trai­té, a tra­vaillé pen­dant de nom­breuses an­nées dans le do­maine de l’aviation. Sa re­traite lui a per­mis de se consa­crer aux be­soins de sa com­mu­nau­té, de dis­cu­ter avec les gens de son quar­tier, de prendre le pouls des ci­toyens, d’of­frir son aide pour dif­fé­rents pro­jets, en plus de se pro­po­ser pour ré­soudre di­vers pro­blèmes. C’est ce qui a per­mis à Ri­chard Meades de tis­ser un lien im­por­tant avec les ré­si­dents du dis­trict 3,

« et d’être, par le fait même, par­fai­te­ment au cou­rant des pré­oc­cu­pa­tions.

Non seule­ment en­ga­gé au­près des ci­toyens, il as­siste éga­le­ment as­si­dû­ment aux séances du conseil. Ce­lui qui veut main­te­nant être au ser­vice des ré­si­dents à titre de conseiller mu­ni­ci­pal, s’est aper­çu, au fil des ans, « qu’un conseil mu­ni­ci­pal peut être as­sez sourd aux pro­blèmes des ci­toyens ». « Ré­cem­ment, dé­plore-t-il, à peu près tous les gens de mon quar­tier ont si­gné une pé­ti­tion adres­sée au conseil sur des pro­blèmes lo­caux, et nous n’avons re­çu au­cune ré­ponse, même de notre re­pré­sen­tante. » Il est temps que les choses changent, se­lon lui, et c’est pour­quoi il compte sur l’ap­pui de tous le 3 no­vembre pro­chain.

PHOTOTHÈQUE

Ri­chard Meades, can­di­dat aux pro­chaines élec­tions.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.