Con­seils de nou­veaux ma­riés

Té­moi­gnage

L'Etoile - - IMMO INFO - JES­SI­CA LEB­LANC

Après plu­sieurs mois de pré­pa­ra­tion fé­brile, Clément Beau­chesne et Catherine Pi­lote ont of­fi­cia­li­sé leur union le 31 août 2013, dans la mu­ni­ci­pa­li­té de Notre-Dame-de-l'Île-Perrot. À l’oc­ca­sion du Ca­hier de la ma­riée, les tour­te­reaux ont ac­cep­té de par­ta­ger leur ex­pé­rience et de li­vrer quelques con­seils aux lec­teurs des Heb­dos du Su­roît.

C’est à l’uni­ver­si­té que leurs re­gards se sont croi­sés pour la pre­mière fois. Trois ans plus tard, Clément Beau­chesne a pro­fi­té d’une soi­rée où confrères et consoeurs étaient pré­sents pour po­ser son ge­nou au sol et de­man­der la main de sa douce. Les fu­turs époux avaient alors un peu plus d’un an pour or­ga­ni­ser l’une des jour­nées les plus im­por­tantes de leur vie.

Par où com­men­cer?

La réussite d’un ma­riage re­pose prin­ci­pa­le­ment sur une bonne pla­ni­fi­ca­tion. Catherine sug­gère à tous les fu­turs ma­riés de se pré­va­loir d’un ca­len­drier de tâches pour ne rien ou­blier. « Je vous re­com­mande for­te­ment de consul­ter le site Web www.thek­not.com. Vous y trou­ve­rez des idées de dé­co­ra­tion, de thé­ma­tiques et des ou­tils pour bien or­ga­ni­ser son ma­riage. Moi, c’était ma bible! », s’ex­clame la nou­velle ma­riée.

Avant toute chose, le couple re­com­mande de fixer la date du ma­riage le plus ra­pi­de­ment pos­sible pour en­suite ré­ser­ver une salle et dé­ni­cher un bon trai­teur. « Nous avons ré­ser­vé notre salle un an et de­mi à l’avance. Il est bien de no­ter qu’il existe des po­li­tiques de ra­bais pour ceux qui se ma­rient dans leur ré­gion. Nous avons bé­né­fi­cié d’un es­compte de 500 $ puisque mes pa­rents ré­sident à L’Île-Perrot! », ex­plique Catherine.

Par ailleurs, il est es­sen­tiel que toute l’or­ga­ni­sa­tion soit ter­mi­née avant le grand jour. « Re­met­tez un ho­raire à la fa­mille ain­si qu’aux filles et aux gar­çons d’hon­neur. Vous vous as­su­re­rez qu’ils soient bien au cou­rant du dé­rou­le­ment, et ça évite que vous soyez bom­bar­dés de ques­tions lors du grand jour! », conseille-t-elle.

Une am­biance élec­tri­sante!

L’une des prin­ci­pales craintes des fu­turs ma­riés est de voir leurs convives s’ennuyer lors de la ré­cep­tion. Une belle am­biance re­lève no­tam­ment de l’ani­ma­teur, du D.J. et des ac­ti­vi­tés que vous pré­voyez. Avec le re­cul, Catherine au­rait ac­cor­dé plus de temps au choix de son ani­ma­teur. « Un bon ani­ma­teur fait toute la dif­fé­rence. Al­lez le voir à l’oeuvre, car vous pour­riez être dé­çus! »

Pour ajou­ter une touche d’originalité et de plai­sir à la soi­rée, plu­sieurs op­tions s’offrent à vous. Clément et Catherine ont op­té pour un pho­to­booth, un bar à bon­bons et un bar ou­vert. « Le pho­to­booth a connu un vé­ri­table suc­cès. Ça per­met aux in­vi­tés de conser­ver un beau sou­ve­nir de notre ma­riage. Pour le bar ou­vert, je conseille tou­te­fois de l’of­frir seule­ment du­rant une pé­riode pré­dé­ter­mi­née et non toute la soi­rée! » Enfin, pour as­su­rer la sé­cu­ri­té de vos in­vi­tés, vous pou­vez pré­voir un ser­vice de rac­com­pa­gne­ment. Quelques hô­tels offrent un ser­vice de na­vette moyen­nant un cer­tain mon­tant. Vous pou­vez éga­le­ment ache­ter des cou­pons pré­payés de taxi ou d’une com­pa­gnie de rac­com­pa­gne­ment.

Bref, pla­ni­fiez, pré­voyez et pre­nez le temps né­ces­saire pour or­ga­ni­ser ce grand jour et soyez as­su­rés qu’il se­ra tout aus­si mé­mo­rable que ce­lui de Catherine et Clément!

PHOTOTHÈQUE

Clément et Catherine ont cé­lé­bré leur union le 31 août 2013 à Notre

Dame-de-l’Île-Perrot.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.