Une pas­sion à par­ta­ger

Ex­po­si­tion de Jo­siane Fa­rand

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Le ver­nis­sage de l’ex­po­si­tion de Jo­siane Fa­rand, Gé­né­ra­tions pas­sion­nées, avi­di­té par­ta­gée… a eu lieu di­manche der­nier au Mu­sée ré­gio­nal de Vau­dreuil-Sou­langes. Jo­siane Fa­rand étant une pho­to­graphe très connue dans la ré­gion, le ver­nis­sage a at­ti­ré plus de 150 per­sonnes au mu­sée.

Avec ses pho­to­gra­phies, Jo­siane Fa­rand a pré­sen­té la pas­sion qui a mar­qué la vie fa­mi­liale de plus de deux gé­né­ra­tions. Aus­si, les per­sonnes re­con­naî­tront-elles des vi­sages et des en­tre­prises de la ré­gion puisque Jo­siane Fa­rand a pho­to­gra­phié des fa­milles d’ici qui par­tagent une pas­sion com­mune qui se trans­met de gé­né­ra­tion en gé­né­ra­tion.

En noir et blanc, les oeuvres de Jo­siane Fa­rand sont ins­pi­rées de pho­to­graphes tels que Yu­sef Karsh, Ga­bor Szi­la­si, Diane Ar­bus et Do­ro­thea Lange, qui do­cu­mentent en un seul cli­ché la vie, le vé­cu de leurs su­jets et l’am­biance dans la­quelle ils baignent. Les pho­to­gra­phies de ces fa­milles d’ici sont per­son­na­li­sées et in­times.

L’ex­po­si­tion de Jo­siane Fa­rand a été ren­due pos­sible grâce à l’ap­pui fi­nan­cier des Heb­dos du Su­roît et de Pro­mu­tuel Vau­dreuil-Sou­langes. « Voir toute l’hu­ma­ni­té qui se dé­gage de ses pho­tos est ex­tra­or­di­naire. Nous avons dans notre ré­gion une pho­to­graphe avec une trempe, un aplomb et une sen­si­bi­li­té aus­si grands que son cou­rage », a dé­cla­ré la di­rec­trice gé­né­rale des Heb­dos du Su­roît, Ma­rie-An­drée Pré­vost.

« La vi­site de l’ex­po­si­tion, c’est l’oc­ca­sion de dé­cou­vrir des images qui nous font voya­ger par les yeux de l’ar­tiste. […] Après avoir da­van­tage cô­toyé Jo­siane de­puis ces der­niers temps, j’ai été à même de consta­ter sa grande pas­sion et son sou­ci du tra­vail bien ac­com­pli », a pour sa part dé­cla­ré Liane Le­vac, di­rec­trice gé­né­rale de Pro­mu­tuel Vau­dreuil-Sou­langes.

De gé­né­ra­tion en gé­né­ra­tion

Quant à Jo­siane Fa­rand, elle a af­fir­mé avoir ren­con­tré des fa­milles tou­chantes au cours de la réa­li­sa­tion de son ex­po­si­tion. Elle a d’ailleurs sou­li­gné l’im­por­tance de la fa­mille et de la trans­mis­sion des pas- sions, mais éga­le­ment de la dé­pen­dance de la so­cié­té à la tech­no­lo­gie et à l’in­for­ma­tique. La pho­to­graphe a d’ailleurs pro­po­sé une prise de conscience à son pu­blic : si, du jour au len­de­main, l’élec­tri­ci­té et l’in­for­ma­tique dis­pa­rais­saient, nom­breux se­raient les gens in­ca­pables d’ac­com­plir leur tra­vail quo­ti­dien. Aus­si l’ex­po­si­tion de Jo­siane Fa­rand re­late-t-elle l’im­por­tance de la trans­mis­sion du savoir-faire pratique et de la lo­gique tra­di­tion­nelle qui per­met­taient ja­dis de ré­soudre, créer et pro­duire, au­tant de sa­voirs qui se perdent pe­tit à pe­tit.

L’ex­po­si­tion de Jo­siane Fa­rand en­jo­li­ve­ra les murs du Mu­sée ré­gio­nal de Vau­dreuilSou­langes jus­qu’au mer­cre­di 22 jan­vier 2014. Les Vau­dreuil-Sou­lan­geois pour­ront éga­le­ment ren­con­trer l’ar­tiste et dis­cu­ter avec elle le di­manche 15 dé­cembre pro­chain, de 14 h à 16 h, au mu­sée, si­tué au 431, avenue Saint-Charles, à Vau­dreuilDo­rion.

Au to­tal, 38 ar­tistes ont ex­po­sé des oeuvres tout aus­si va­riées les unes des autres. Les Amis du Pin­ceau ayant chan­gé d’ap­pel­la­tion en mai 2013 pour adop­ter leur nou­veau nom, le Mou­ve­ment d’Ex­pres­sion Ar­tis­tique Libre, le groupe ac­cueille au­jourd’hui de nom­breux ar­tistes et s’est consi­dé­ra­ble­ment élar­gi.

« Au­tre­fois, le groupe ac­cueillait seule­ment les peintres s’adon­nant à la pein­ture à l’huile, à l’aqua­relle et au pas­tel. […] Au­jourd’hui, les ar­tistes du groupe uti­lisent éga­le­ment l’acry­lique, les tech­niques mixtes, l’in­ta­glio, la sé­ri­gra­phie et plus en­core. Ils font de l’abs­trait, de l’art mo­derne, in­ter­ac­tif ou en trois di­men­sions, de la sculp­ture… », a en ef­fet ex­pli­qué Ca­ro­line Ber­nard, pré­si­dente du groupe.

En sep­tembre 2010, le re­grou­pe­ment a ac­cep­té les ar­tistes sculp­teurs. De­puis sep­tembre der­nier, les pho­to­graphes peuvent éga­le­ment être membres du groupe.

« Notre nou­veau nom cor­res­pond da­van­tage aux nou­veau­tés du groupe, à son évo­lu­tion ar­tis­tique. Nous sommes main­te­nant un re­grou­pe­ment d’ar­tistes qui s’ex­priment li­bre­ment à tra­vers une pa­no­plie de mé­diums », a pour­sui­vi Ca­ro­line Ber­nard.

Ex­po­si­tion au­tom­nale

Par ailleurs, plu­sieurs ex­po­sants ont ven­du des oeuvres di­manche der­nier. Mal­gré que le groupe tienne une ex­po­si­tion tous les au­tomnes et tous les prin­temps, les oeuvres ex­po­sées sont dif­fé­rentes d’une ex­po­si­tion à l’autre. Les ar­tistes par­ti­cipent à des ate­liers de créa­tion tout au long de l’an­née et mettent en pratique leurs nou­velles connais­sances dans leurs créa­tions. Ain­si, les oeuvres pré­sen­tées di­manche étaient d’une très grande beau­té et pro­duites par des ar­tistes de qua­li­té.

Les Vau­dreuil-Sou­lan­geois ayant ra­té l’ex­po­si­tion du Mou­ve­ment d’Ex­pres­sion Ar­tis­tique Libre pour­ront se re­prendre lors de l’ex­po­si­tion prin­ta­nière.

PHOTO DA­NIEL CUILLERIER

La pho­to­graphe pro­fes­sion­nelle Jo­siane Fa­rand à l’oc­ca­sion

du ver­nis­sage de son ex­po­si­tion au Mu­sée ré­gio­nal de Vau­dreuil-Sou­langes di­manche der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.