Gar­dez le contrôle!

L'Etoile - - IMMO INFO - Source : CAA-Ha­bi­ta­tion

Pour plu­sieurs d’entre nous, la pers­pec­tive de co­ha­bi­ter avec des arai­gnées de mai­son n’a rien de ré­jouis­sant. Pour cer­tains, ces bes­tioles à huit pattes sont un brin re­bu­tantes. Sa­viez­vous tou­te­fois qu’elles savent se rendre utiles? Néan­moins, pour évi­ter de les voir se mul­ti­plier, vous pou­vez adop­ter quelques moyens simples.

In­dé­si­rables? Pas tant que ça!

Les arai­gnées sont friandes d’in­sectes de toutes es­pèces. Pas éton­nant que nos mai­sons leur offrent un mi­lieu de vie agréable. Amé­na­ge­ment pay­sa­ger, po­ta­ger, proxi­mi­té d’un plan d’eau, boi­sé sont au­tant d’élé­ments sus­cep­tibles d’at­ti­rer des in­sectes qui consti­tuent le me­nu prin­ci­pal des arai­gnées. Sans comp­ter que le sous-sol, l’ar­rière des meubles, les ob­jets en­tre­po­sés ici et là, les re­coins (tant à l’in­té­rieur qu’à l’ex­té­rieur) sont des lieux de pré­di­lec­tion pour tis­ser leur toile ou se mettre à l’af­fût afin d’at­tra­per leurs proies.

La bonne nou­velle, c’est que l’Agence de ré­gle­men­ta­tion de la lutte an­ti­pa­ra­si­taire de San­té Ca­na­da es­time que la pré­sence de quelques arai­gnées dans le sous-sol ou le vide sa­ni­taire est en réa­li­té sou­hai­table, puis­qu’elles contri­buent à éli­mi­ner les perce-oreilles et les autres in­sectes qui pour­raient y pé­né­trer.

Une pré­sence à contrô­ler

Bien que les arai­gnées de mai­son soient, dans une cer­taine me­sure, utiles, qui sou­haite les y voir élire do­mi­cile? Pour les te­nir à dis­tance sans faire ap­pel à des in­sec­ti­cides no­cifs pour la san­té hu­maine et l’en­vi­ron­ne­ment, vous pou­vez prendre quelques pré­cau­tions toutes simples :

• La­vez, la­vez! Une mai­son propre at­tire moins d’in­sectes nui­sibles et prive ain­si les arai­gnées de leur fes­tin.

• Vé­ri­fiez l’étan­chéi­té des portes et des fe­nêtres ain­si que l’état des mous­ti­quaires. N’ou­bliez pas d’en ins­tal­ler sur les bouches d’éva­cua­tion et d’aé­ra­tion.

• Dé­lo­gez au jour le jour les toiles d’arai­gnée tis­sées ici et là. Sans toiles, les arai­gnées n’ a t t r a per­ont pas leurs proies et, pri­vées de leur nour­ri­ture, elles fi­ni­ront par dé­mé­na­ger.

• Ins­pec­tez les ob­jets qui ont sé­jour­né à l’ex­té­rieur avant de les ren­trer, ques­tion de vous as­su­rer que des in­sectes ou des arai­gnées ne s’y sont pas ins­tal­lés.

• À l’ex­té­rieur, sur tout le pé­ri­mètre de la mai­son, con­ser­vez une large bande de ter­rain exempte de tout ob­jet jon­chant le sol afin de ne pas re­te­nir l’hu­mi­di­té, qui of­fri­rait un mi­lieu par­ti­cu­liè­re­ment at­ti­rant pour les clo­portes, per­ceo­reilles, etc.

• Li­mi­tez l’éclai­rage noc­turne, qui at­tire les in­sectes.

Plus de peur que de mal!

Vous avez peur des arai­gnées? Vous n’êtes pas seul! Sa­chez tou­te­fois que les arai­gnées de mai­son du Qué­bec ne sont pas dan­ge­reuses pour la san­té hu­maine. S’il ar­rive qu’elles mordent, c’est par ré­flexe de dé­fense lors­qu’elles se trouvent coin­cées, par exemple dans un gant ou une chaus­sure. Leur mor­sure ne cause qu’une dou­leur gé­né­ra­le­ment pas­sa­gère. Le plus sou­vent, ces in­ver­té­brés se montrent même peu­reux et ont ten­dance à fuir en notre pré­sence… Voi­là qui de­vrait nous don­ner un peu de cou­rage pour y faire face!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.