Le tour du monde à pied au pro­fit des en­fants

Jour­née mon­diale de l’en­fance

L'Etoile - - ACTUALITÉ - JES­SI­CA LEBLANC

Quelque 75 543 ki­lo­mètres à pied, 54 paires de chaus­sures et près de onze an­nées ont été né­ces­saires pour que le Mon­tréa­lais Jean Bé­li­veau par­vienne à faire son tour du monde à pied pour pro­mou­voir la paix et la non-vio­lence au pro­fit des en­fants du monde.

Il ne s’agit pas du cé­lèbre ho­ckeyeur na­tio­nal, mais il lui aus­si consi­dé­ré comme un hé­ros. In­vi­té au Col­lège Bour­get de Ri­gaud dans le cadre de la jour­née Car­rière et pro­fes­sions, Jean Bé­li­veau a ra­con­té son pé­riple aux élèves de 3e et 5e se­con­daire afin de les mo­ti­ver à réa­li­ser leurs rêves les plus fous.

Après avoir vé­cu un échec pro­fes­sion­nel à l’âge de 45 ans, Jean Bé­li­veau a tra­ver­sé une crise exis­ten­tielle. Alors que le Qué­bec était plon­gé dans la crise du ver­glas, il se de­man­dait ce qu’il al­lait faire de sa vie. La marche à pied lui per­met­tait de s’éva­der et de ré­flé­chir. C’est lors de l’une de ses longues marches qu’il s’est ar­rê­té quelques ins­tants sur le pont Jac­quesCar­tier à Mon­tréal pour se po­ser cette ques­tion com­plè­te­ment lou­foque : « Com­bien de temps me fau­drait-il pour faire le tour du monde à pied? »

Cette idée qui peut pa­raître ab­surde s’est dé­ve­lop­pée en vé­ri­table pro­jet de vie. Pour ser­vir cette am­bi­tion qui l’ani­mait au plus haut point, Jean Bé­li­veau de­vait faire plu­sieurs sa­cri­fices no­tam­ment ce­lui de quit­ter sa femme et ses deux en­fants du­rant toute une dé­cen­nie. « Le trot­toir m’ap­pe­lait. Je sen­tais que je de­vais ac­com- plir ce pro­jet », ex­plique M. Bé­li­veau aux nom­breux élèves cap­ti­vés par son ré­cit.

C’est avec le sou­tien de sa fa­mille qu’il a quit­té Mon­tréal à pied le 18 août 2000 au ma­tin avec, pour seul com­pa­gnon, un tri­cycle à ba­gage conte­nant l’es­sen­tiel pour sur­vivre. Dans le cadre de la dé­cen­nie UNESCO pour la paix et la non­vio­lence des en­fants, l’aventurier a dé­ci­dé d’ef­fec­tuer son pé­riple au pro­fit de cette cause.

S’amor­ça alors un voyage hors du com­mun au cours du­quel il a par­cou­ru l’Amé­rique, l’Afrique, l’Eu­rope, l’Asie et l’Océa­nie. « J’ai été re­çu comme un hé­ros à plu­sieurs en­droits. Ce voyage m’a per­mis de re­gar­der le monde avec mon coeur plu­tôt qu’avec mes yeux », ra­conte-t-il.

Par­mi ses nom­breuses aven­tures au cours de ces onze an­nées in­ou­bliables, Jean Bé­li­veau a no­tam­ment ren­con­tré le cé­lèbre Nel­son Man­de­la en Afrique du Sud. L’icône de la paix a men­tion­né au mar­cheur que « le monde a be­soin de gens comme toi ». Une phrase que M. Bé­li­veau n’est pas prêt d’ou­blier.

Lors de son 4000e ki­lo­mètre, en Hon­grie, une foule l’at­ten­dait pour cé­lé­brer la pro­gres­sion de son pé­riple. Une nou­velle paire de chaus­sures et un our­son en pe­luche conçu à son image lui ont été re­mis. Il a éga­le­ment ren­con­tré pour la toute pre­mière fois l’une de ses pe­tites-filles, en Al­le­magne, lorsque sa fa­mille lui a ren­du vi­site. En ef­fet, M. Bé­li­veau a eu cette chance d’avoir une fa­mille pré­sente qui l’a en­cou­ra­gé du dé­but à la fin. « Ma femme est ve­nue me voir tous les ans. Nous nous sommes in­croya­ble­ment rap­pro­chés du­rant ce voyage! », confie-t-il.

Évi­dem­ment, cette longue aven­ture a éga­le­ment eu son lot de dif­fi­cul­tés. Bien qu’à cer­tains mo­ments, M. Bé­li­veau ait eu en­vie de re­brous­ser che­min et de re­trou­ver ses proches, il a dé­ci­dé d’al­ler jus­qu’au bout de son rêve.

Le 16 oc­tobre 2011, après onze an­nées à par­cou­rir 64 pays, Jean Bé­li­veau était de re­tour en terre na­tale. C’est avec beau­coup d’émo­tion qu’il a été ac­cueilli à la place Jacques-Car­tier à Mon­tréal par sa fa­mille, et par un pu­blic qui lui voue la plus grande ad­mi­ra­tion. Pour par­ta­ger son ex­ploit et ali­men­ter les rêves de la po­pu­la­tion, l’aventurier donne au­jourd’hui des confé­rences et il a pu­blié cette an­née un livre in­ti­tu­lé L’homme qui marche.

Le geste de Jean Bé­li­veau pour ve­nir en aide aux en­fants a sus­ci­té de nom­breuses ac­tions dans le monde. Il se donne au­jourd’hui pour mis­sion de mo­ti­ver la po­pu­la­tion à faire une dif­fé­rence dans le monde, à leur ma­nière.

Le site web ww­walk.org pré­sente l’iti­né­raire com­plet de Jean Bé­li­veau et de nom­breuses pho­tos de son pé­riple.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.