Des taxes à la baisse à Co­teau-du-Lac

Adop­tion du bud­get 2014

L'Etoile - - ACTUALITÉ - MA­RIE-MAXIME COU­SI­NEAU

Lors de sa ré­cente as­sem­blée, le con­seil mu­ni­ci­pal de Co­teau-du-Lac a adop­té son bud­get de 2014. Tel que Guy Jas­min l’avait pro­mis en cam­pagne élec­to­rale en no­vembre der­nier, les Co­teau­la­cois peuvent bel et bien s’at­tendre à une ré­duc­tion de l’im­pôt fon­cier.

Les ci­toyens ont as­sis­té à une as­sem­blée mou­ve­men­tée le 10 dé­cembre. L’im­pôt fon­cier ré­si­den­tiel, qui était pas­sé de 0,65 $ du 100 $ d’éva­lua­tion en 2012 à 0,59 $ en 2013, se­ra de 0,55 $ en 2014. Quant aux im­meubles comp­tant six lo­ge­ments et plus, l’im­pôt pas­se­ra de 0,65 $ à 0,60 $ du 100 $ d’éva­lua­tion. Pour leur part, les im­meubles non ré­si­den­tiels et les in­dus­tries ver­ront leur charge aug­men­ter.

Ques­tion­né sur les consé­quences concrètes de cette baisse pour les ci­toyens, le maire Guy Jas­min a dé­cla­ré : « Pour une ré­si­dence de 250 000 $, ça re­pré­sente 275 $, soit 11 %. Plus l’éva­lua­tion est éle­vée, plus le mon­tant est gros, mais le pour­cen­tage ré­duit. Plus l’éva­lua­tion est basse, plus le mon­tant est pe­tit, mais le pour­cen­tage aug­mente. »

Baisse des ser­vices à pré­voir?

Les re­ve­nus mu­ni­ci­paux, s’éle­vant à 10 351 101 $, connaî­tront une lé­gère baisse par rap­port à 2013. Les dé­penses, se chif­frant à 8 228 510 $ en 2014, sont éga­le­ment re­vues à la baisse, to­ta­li­sant 1 247 032 $ de moins que l’an der­nier.

La plu­part des ser­vices su­bissent des com­pres­sions, l’ad­mi­nis­tra­tion gé­né­rale, le trans­port, l’hy­giène du mi­lieu, les loi­sirs et la culture étant les sec­teurs les plus tou­chés. Ce­pen­dant, Guy Jas­min in­dique que ces coupes sont dues au non-re­nou­vel­le­ment de l’En­tente 2007-2013 sur un par­te­na­riat fis­cal fi­nan­cier entre le gou­ver­ne­ment et les mu­ni­ci­pa­li­tés du Qué­bec.

« En 2013, la TVQ était un re­ve­nu; en 2014, elle est ré­duite des dé­penses. […] C’est pour cette rai­son que les charges ont ré­duit », a sou­li­gné le pre­mier ci­toyen. En ef­fet, le gou­ver­ne­ment a ver­sé à la Mu­ni­ci­pa­li­té 221 526 $ en 2013, somme dont elle ne bé­né­fi­cie­ra pas en 2014.

Par ailleurs, le maire as­sure que ces com­pres­sions ne se fe­ront pas sen­tir sur le plan des ser­vices of­ferts aux ci­toyens : « La di­rec­tion va de­voir s’as­su­rer que les dé­penses en­ga­gées sont né­ces­saires et que ces dé­penses sont pour amé­lio­rer les ser­vices aux ci­toyens. […] J’ai été élu pour être juste en­vers tous mes ci­toyens. Je ne veux pas deux poids, deux me­sures. Je ne suis pas un po­li­ti­cien, mais un ad­mi­nis­tra­teur et je veux agir en­vers mes ci­toyens comme un bon père de fa­mille. »

Fric­tions au con­seil

L’adop­tion du bud­get n’a certes pas fait l’una­ni­mi­té au sein du con­seil. En ef­fet, les conseillers An­drée Bros­seau, Jacques Bi­ron et Na­tha­lie Cler­mont ont vo­té contre le bud­get, ce der­nier ayant été réa­li­sé sans la consul­ta­tion des conseillers et des di­rec­teurs de ser­vice. D’ailleurs, le di­rec­teur gé­né­ral de la Mu­ni­ci­pa­li­té, Gilles Bes­ner, s’est abs­te­nu de tout com­men­taire au su­jet du bud­get lors­qu’in­ter­ro­gé par les Heb­dos du Su­roît.

Pour sa part, Guy Jas­min dit vou­loir ser­vir la vo­lon­té des ci­toyens. Pour l’an­née 2014, le con­seil a pré­vu un bud­get équi­li­bré sans dé­fi­cit et sans sur­plus. « En plus, dans les ac­ti­vi­tés d’in­ves­tis­se­ment, j’ai mis en ré­serve 725 671 $ », pré­cise-t-il.

En­fin, lorsque ques­tion­né sur la pos­si­bi­li­té de main­te­nir un taux de taxa­tion aus­si bas dans les pro­chaines an­nées, Guy Jas­min n’a pu confir­mer la chose à long terme. « Après une an­née d’ad­mi­nis­tra­tion saine, je se­rai en me­sure de ré­pondre à cette ques­tion », a-t-il ad­mis froi­de­ment.

PHO­TO MA­RIE-MAXIME COU­SI­NEAU

Le nou­veau maire de Co­teau-du-Lac, Guy Jas­min, a te­nu sa pro­messe de ré­duire l’im­pôt fon­cier ré­si­den­tiel de 10 % en 2014.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.