Une en­trée réus­sie pour Da­vid Mal­tais

Dé­but chez les pro­fes­sion­nels

L'Etoile - - SPORTS - (C.C.J.)

Le pu­gi­liste de Co­teau-du-Lac Da­vid Mal­tais (1-0-0) a fait bonne fi­gure lors de son pre­mier af­fron­te­ment en boxe pro­fes­sion­nelle. Il a dé­fait Mi­chel Tsal­la (1-6-1) à la suite d’une dé­ci­sion ma­jo­ri­taire des juges.

Dave a bien boxé. Il fai­sait face à un boxeur beau­coup plus ex­pé­ri­men­té, avec une fiche qui ne re­pré­sente pas la réa­li­té. C’est un gars so­lide », ex­plique Ray­nald La­vigne, en­traî­neur de Da­vid Mal­tais.

Pour son pre­mier com­bat chez les su­per mi-moyens (154 livres), Da­vid Mal­tais avait un en­ne­mi de taille à vaincre : sa ner­vo­si­té. « Nous étions ner­veux, concède l’en­traî­neur. Ça a été im­por­tant,

« de faire une bonne pré­pa­ra­tion dans les heures avant le com­bat. Pen­dant les quatre rounds, il a bien tra­vaillé. Il était pa­tient et il écou­tait mes di­rec­tives. »

C’est de­vant un par­terre de per­son­na­li­tés du monde de la boxe que Da­vid Mal­tais s’est vu oc­troyer deux cartes de 39-37 et une carte égale de 38-38. En ef­fet, le ga­la au­quel pre­nait part le Co­teau­la­cois était ce­lui du re­tour en boxe du vé­té­ran Re­nan St-Juste.

« La crème de la crème était là, sou­ligne Ray­nald La­vigne. Il y avait Lu­cian Bute, Jo Jo Dan, An­to­nin Dé­ca­rie et Sté­phane Larouche. »

Le deuxième com­bat de Mal­tais de­vrait avoir lieu vers la fin fé­vrier ou au dé­but de mars 2014.

Un évé­ne­ment qui se confirme

Ray­nald La­vigne tra­vaille de­puis quelques se­maines à confir­mer la te­nue du pre­mier ga­la de boxe pro­fes­sion­nelle à Vau­dreuil-Do­rion le 31 mai. Il est en né­go­cia­tion, entre autres avec la Ville, afin d’ob­te­nir la lo­ca­tion de l’aré­na de Vau­dreuil-Do­rion.

De plus, il ai­me­rait que Da­vid Mal­tais, dans le cadre de son troi­sième com­bat, par­ti­cipe à cette carte de boxe. Il for­mule aus­si le sou­hait que son pro­té­gé y com­batte chez les mi-moyens (147 livres) : « Il s’est pré­sen­té à 152 livres ven­dre­di alors que la li­mite était de 154 livres. Com­battre à 147 livres est donc en­vi­sa­geable pour lui. »

PHOTOTHÈQUE

Da­vid Mal­tais (au centre) a rem­por­té son pre­mier af­fron­te­ment en boxe pro­fes­sion­nelle.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.