Une hausse de ta­rif pour l’A-30

Vic­time de son suc­cès

L'Etoile - - ACTUALITÉ - (C.C.J.)

À comp­ter de fé­vrier les usa­gers vau­dreuil-sou­lan­geois de l’au­to­route 30 qui vou­dront se rendre sur la Rive-Sud via le nou­vel axe rou­tier au­ront à dé­bour­ser plus pour le faire. En ef­fet, le pas­sage, pour une voi­ture, pas­se­ra de 1,50 $ à 2 $, une aug­men­ta­tion de 30 %.

Pour les res­pon­sables du groupe A30 Ex­press, deux fac­teurs ex­pliquent cette aug­men­ta­tion. Le pre­mier mis de l’avant est l’aug­men­ta­tion de la cir­cu­la­tion quo­ti­dienne moyenne de­puis l’ou­ver­ture du der­nier tron­çon de l’au­to­route en dé­cembre 2012. Plus pré­ci­sé­ment, le nombre moyen de pas­sages est pas­sé de 10 000 à 16 500 ré­cem­ment avec des pointes avoi­si­nant les 30 000 au cours de l’été. Ain­si, se­lon l’en­tente qui lie A30 Ex­press et le mi­nis­tère des Trans­ports du Qué­bec (MTQ), la hausse en ma­tière de cir­cu­la­tion jus­ti­fie une ré­vi­sion du péage. De plus, les res­pon­sables du ges­tion­naire pri­vé ont aus­si vou­lu adap­ter le ta­rif en fonc­tion de l’in­fla­tion.

En ac­cord avec le MTQ, A30 Ex­press a donc aug­men­té son ta­rif de 50 cents pour une voi­ture de pro­me­nade et de 35 cents par es­sieu pour les ca­mions lourds.

Aug­men­ta­tion et bo­ni­fi­ca­tion

La porte-pa­role du ges­tion­naire pri­vé, Syl­vie Ma­rier, sou­ligne que ce der­nier ne s’at­tend pas, avec la hausse ta­ri­faire, à des mo­di­fi­ca­tions des ha­bi­tudes des usa­gers. « L’aug­men­ta­tion n’est pas énorme et, sur­tout, elle n’est pas an­nuelle », ex­plique la re­pré­sen­tante. Elle sou­ligne, par ailleurs, que les au­to­mo­bi­listes pour­ront ti­rer avan­tage de cer­taines bo­ni­fi­ca­tions ap­por­tées au ser­vice. Par­mi celles-ci, no­tons l’abo­li­tion des frais d’ad­mi­nis­tra­tion et la dis­pa­ri­tion du coût pour l’ob­ten­tion d’un trans­pon­deur. « Pour les usa­gers, le trans­pon­deur est le mode de paie­ment le plus ra­pide et le plus ef­fi­cace, sou­tient Syl­vie Ma­rier. A30 Ex­press l’offre dé­sor­mais gra­tui­te­ment. »

Elle conclut que les au­to­mo­bi­listes ne doivent pas s’at­tendre à des aug­men­ta­tions de la sorte chaque an­née.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.