Té­les­phore Bro­chu à l’hon­neur

Un pre­mier cen­te­naire à la Sei­gneu­rie de Vau­dreuil

L'Etoile - - ACTUALITÉ - STÉ­PHA­NIE LACROIX

Le 10 jan­vier, c’était la fête à la co­opé­ra­tive de so­li­da­ri­té La Sei­gneu­rie de Vau­dreuil. En ef­fet, les ré­si­dents cé­lé­braient le 100e an­ni­ver­saire de Té­les­phore Bro­chu.

Té­les­phore Bro­chu est né le 5 jan­vier 1914 à Sainte-Apol­line-de-Mont­ma­gny. Avant de s’éta­blir à Vau­dreuil en 1964, il a me­né une vie plu­tôt no­made, tra­vaillant entre autres en Abi­ti­bi et dans l’Ouest ca­na­dien.

C’est avec nos­tal­gie et bon­heur qu’il a ra­con­té les grands cha­pitres de sa vie à la cen­taine de convives réunis pour l’oc­ca­sion. Des in­vi­tés d’hon­neur étaient pré­sents pour sou­li­gner cet an­ni­ver­saire bien spé­cial, dont le maire de Vau­dreuil-Do­rion, Guy Pi­lon, et le cu­ré de la paroisse Saint-Mi­chel, Nor­mand Bergeron.

En plus de la pré­sen­ta­tion of­fi­cielle de cer­ti­fi­cats ho­no­ri­fiques of­ferts entre autres par Ste­phen Har­per, Pau­line Ma­rois, Yvon Mar­coux, Tho­mas Mul­cair et Ja­mie Ni­cholls, le fê­té a eu droit à une pres­ta­tion de la cho­rale Ami­do. Grand amateur de mu­sique, Té­les­phore Bro­chu a dé­jà fait par­tie de cette cho­rale. Il a éga­le­ment sui­vi des cours, à l’âge de 80 ans, pour ap­prendre à lire la mu­sique dans le but de per­fec­tion­ner sa tech­nique au vio­lon.

Une vie bien rem­plie

Lorsque Té­les­phore Bro­chu s’est ins­tal­lé à Do­rion en 1964, la ville était fort dif­fé­rente de celle que l’on connaît au­jourd’hui. Au fil des an­nées, sa fa­mille, com­po­sée de sept en­fants, s’est en­ra­ci­née dans son mi­lieu de vie.

Bien pré­sent dans sa com­mu­nau­té, Té­les­phore Bro­chu s’est en­ga­gé au­près des scouts, d’un co­mi­té sco­laire de pa­rents, du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion du Col­lège de Val­ley­field et de ce­lui du Centre d’ac­tion bé­né­vole L’Ac­tuel, entre autres. Il y a d’ailleurs été bé­né­vole pen­dant plus de 15 ans.

Ré­sident de la co­opé­ra­tive de so­li­da­ri­té La Sei­gneu­rie de Vau­dreuil de­puis 2008, Té­les­phore Bro­chu est dé­crit par ses amis comme un être sou­riant et tou­jours de bonne hu­meur.

Quel est le grand se­cret de sa lon­gé­vi­té? « Il n’y a pas vrai­ment de se­cret! J’ai vé­cu une vie nor­male, sans ex­cès », ex­plique ti­mi­de­ment le cen­te­naire.

Des cen­te­naires à l’hon­neur

Pour mar­quer en grand le pre­mier cen­te­naire au sein de ses ré­si­dents, la co­opé­ra­tive a créé un mur des cen­te­naires.

Dé­sor­mais, chaque ré­sident qui at­teint l’âge vé­né­rable de 100 ans ver­ra sa photo re­joindre celle de Té­les­phore Bro­chu dans l’en­trée du bâ­ti­ment.

« C’est un vé­ri­table hon­neur pour la co­opé­ra­tive de voir un ré­sident at­teindre l’âge de 100 ans. C’est une belle oc­ca­sion pour se réunir et fê­ter tous en­semble », a dé­cla­ré Louise Ma­rie Daw­son, pré­si­dente de l’éta­blis­se­ment.

PHOTO DA­NIEL CUILLERIER

Té­les­phore Bro­chu af­fi­chait un sym­pa­thique sou­rire tout au long

de la soi­rée.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.