Des hausses qui va­rient de 0,6 à 1,1 %

Aug­men­ta­tion des loyers en 2014

L'Etoile - - COMMUNAUTAIRE - (S.L.)

La Ré­gie du lo­ge­ment du Qué­bec pu­bliait ré­cem­ment les pour­cen­tages ap­pli­cables pour le cal­cul des aug­men­ta­tions de loyer cette an­née. Ces pour­cen­tages per­mettent de dé­ter­mi­ner les sommes af­fec­tées à cha­cune des com­po­santes du cal­cul, en fonc­tion des dé­penses réelles en­cou­rues par le pro­prié­taire d’un im­meuble ou d’un lo­ge­ment.

Re­te­nons une hausse de 1,1 % pour les lo­ge­ments chauf­fés au gaz ou à l’élec­tri­ci­té, de 0,6 % pour les lo­ge­ments chauf­fés au ma­zout et de 0,8 % pour les lo­ge­ments non chauf­fés. Ces hausses ne tiennent pas compte de l’im­pôt fon­cier et des tra­vaux

de ré­no­va­tion.

Réac­tions mi­ti­gées

De­vant de tels chiffres, des as­so­cia­tions de pro­prié­taires ont ex­pri­mé leur in­sa­tis­fac­tion. Se­lon eux, il est dif­fi­cile de main­te­nir la bonne qua­li­té du parc im­mo­bi­lier avec de si pe­tites aug­men­ta­tions. De l’autre cô­té, des re­grou­pe­ments de lo­ca­taires ap­pellent les ci­toyens à re­fu­ser toute hausse ju­gée abu­sive, puisque les loyers sont dé­jà trop chers.

La Ré­gie rend ac­ces­sible sur son site Web un ou­til de cal­cul à l’adresse www.rdl.gouv.qc.ca.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.