Des ma­mans font du troc

L'Etoile - - SORTIES WEEK-END - VA­LÉ­RIE ST-ONGE

Tro­quer des vê­te­ments entre ma­mans. Voi­là une fa­çon ori­gi­nale de ren­flouer sa pen­de­rie sans se rui­ner! Quatre fois par an­née, des Vau­dreuil-Sou­lan­geoises se ras­semblent dans le but d’échan­ger quelques mor­ceaux.

Les ti­roirs ne ferment plus. Les pen­de­ries sont rem­plies de vê­te­ments. Et ne par­lons pas du sous-sol, où les boîtes de fringues d’en­fants de dif­fé­rentes tailles s’em­pilent. Mal­gré tout, sai­son après sai­son les be­soins changent et une vi­rée de ma­ga­si­nage s’im­pose d’elle-même.

De nom­breuses ma­mans se re­con­naissent sans doute dans cette si­tua­tion. Em­ma­nuelle La­vigne-Lan­dry est l’une de ses mères de fa­mille qui cher­chaient une so­lu­tion à cette ges­tion ves­ti­men­taire fa­mi­liale. Après quelques maux de tête, une idée lui est ve­nue : un ré­seau de troc entre ma­mans. Ain­si, elle a mis sur pied, il y a main­te­nant plus de deux ans, la Fri­pe­rie d’échange mo­bile dans un sou­ci d’éco­lo­gie, mais aus­si d’éco­no­mie!

Chaque sai­son, une di­zaine de ma­mans ou de fu­tures ma­mans de la ré­gion de Vau­dreuil-Sou­langes se ras­semblent afin d’échan­ger leurs vê­te­ments. « On fait de su­per belles ren­contres. Ces ma­ti­nées sont très convi­viales, cer­taines ma­mans viennent ac­com­pa­gnées de leurs en­fants. Sou­vent, les hô­tesses pré­parent même des pe­tites gri­gno­tines! Ça rend le tout très fa­mi­lial, même si on ne se connaît pas toutes », sou­ligne la fon­da­trice du pro­jet.

Elle sou­tient qu’il ne s’agit pas d’une « clique fer­mée » d’amies. De nou­velles ma­mans se joignent au groupe de tro­queuses chaque sai­son. D’ailleurs, à ses dé­buts, Em­ma­nuelle a usé de di­verses as­tuces pour for­mer ce ré­seau d’échange, no­tam­ment en s’an­non­çant sur les sites de pe­tites an­nonces.

Fri­pe­rie mo­bile bien struc­tu­rée

Dans le but de sim­pli­fier les échanges, un sys­tème par poin­tage est conçu. Les vê­te­ments sont donc co­tés se­lon la va­leur mar­chande de la marque. Les vê­te­ments de bé­bé, d’en­fant, de femme et de ma­ter­ni­té sont ac­cep­tés. Ils doivent être en bon état, sans trou ni tache. Ac­tuel­le­ment, les vê­te­ments de fillette et de garçon de taille 5 ans sont spé­cia­le­ment re­cher­chés. En moyenne, les femmes quittent la ren­contre avec cinq à dix nou­veaux mor­ceaux. Ce nombre est plus éle­vé lors­qu’il s’agit de vê­te­ments de bé­bé.

La fon­da­trice de la Fri­pe­rie d’échange mo­bile es­père voir son pro­jet ga­gner en po­pu­la­ri­té. Pour le mo­ment, les ren­contres se dé­roulent au do­mi­cile d’une tro­queuse. Tou­te­fois, l’or­ga­ni­sa­trice n’ex­clut pas la pos­si­bi­li­té de tenir cette ac­ti­vi­té dans une plus grande salle si le nombre de par­ti­ci­pantes s’ac­croît consi­dé­ra­ble­ment.

La pro­chaine ma­ti­née de troc se tien­dra le 22 fé­vrier pro­chain dès 9 h 30 à Saint-La­zare. Les ma­mans ou fu­tures ma­mans dé­si­rant y prendre part peuvent com­mu­ni­quer par cour­riel avec Em­ma­nuelle La­vigne-Lan­dry au fri­pe­rie­mo­bile@live.ca. Il est aus­si pos­sible de joindre le groupe Fa­ce­book de la Fri­pe­rie d’échange mo­bile pour en connaître da­van­tage sur le pro­jet.

Le 22 fé­vrier au­ra lieu la pro­chaine ma­ti­née de la Fri­pe­rie d’échange mo­bile. Les ma­mans et fu­tures ma­mans de Vau­dreuil-Sou­langes sont in­vi­tées à prendre part à cette ac­ti­vi­té con­vi­viale de troc.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.