Éclai­rage sur les mi­nu­te­ries

L'Etoile - - NOUVELLES - Source : CAA-Qué­bec Ha­bi­ta­tion

Vous quittez la mai­son pen­dant vos va­cances? Alors, faites en sorte qu’elle ait l’air ha­bi­tée. Pour ce­la, les sys­tèmes de mi­nu­te­rie vous don­ne­ront un pré­cieux coup de pouce.

tes-vous de ceux qui, lors­qu’ils doivent s’ab­sen­ter quelques jours, laissent des lampes al­lu­mées en per­ma­nence afin de lais­ser croire aux vo­leurs que le do­mi­cile est oc­cu­pé? Er­reur! En agis­sant ain­si, vous in­di­quez clai­re­ment qu’il n’y a per­sonne à la mai­son. Pour trom­per les mal­in­ten­tion­nés, mieux vaut des lampes qui, soir après soir, s’al­lument à des mo­ments dif­fé­rents. Alors, si vous vou­lez don­ner l’im­pres­sion d’une pré­sence à la mai­son quand vous n’y êtes pas, pro­cu­rez-vous plu­tôt quelques mi­nu­te­ries. Celles-ci peuvent être pro­gram­mées pour al­lu­mer et éteindre au­to­ma­ti­que­ment des lu­mières et un poste de ra­dio à des heures pré­dé­ter­mi­nées.

Des choix ju­di­cieux

Il existe deux prin­ci­paux types de mi­nu­te­ries pro­gram­mables. D’abord, les mi­nu­te­ries mé­ca­niques, qui se branchent à une prise murale : il suf­fit d’y rac­cor­der les lampes. Sur ces mo­dèles, la pro­gram­ma­tion se fait le plus sou­vent à l’aide d’une rou­lette. Puis, il y a les mi­nu­te­ries élec­tro­niques fixes, qui s’ins­tallent à l’in­té­rieur d’une plaque murale, à la place de l’in­ter­rup­teur. Seul bé­mol : cer­tains types d’am­poules ne sont pas re­com­man­dés avec ces mi­nu­te­ries. Avant d’en faire l’achat, pre­nez donc le temps de bien vous ren­sei­gner pour vous as­su­rer que les am­poules que vous uti­li­sez à la mai­son sont com­pa­tibles.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.