Créa­tion et ré­amé­na­ge­ment à l’Hô­pi­tal du Su­roît

Oc­troi de 1,5 M$ pour ré­pondre à la de­mande gran­dis­sante

L'Etoile - - ACTUALITÉ - YANICK MI­CHAUD

CUne uni­té d’hos­pi­ta­li­sa­tion brève (UHB) se­ra créée, et l’uni­té d’in­ter­ven­tions brèves (UIB) en san­té men­tale se­ra ré­amé­na­gée à l’Hô­pi­tal du Su­roît grâce à l’oc­troi de 1,5 M$.

’est ce qu’a an­non­cé la mi­nistre res­pon­sable de la Mon­té­ré­gie, Ma­rie Ma­la­voy, lun­di avant-mi­di dans les lo­caux de l’hô­pi­tal, qui des­sert une po­pu­la­tion sans cesse gran­dis­sante. « Les be­soins sont crois­sants, la po­pu­la­tion aug­mente et nous de­vons fa­ci­li­ter l’ac­cès aux soins de san­té. La po­pu­la­tion est vieillis­sante et nous de­vons conti­nuer à cor­ri­ger la si­tua­tion », ex­plique celle qui a dé­po­sé la somme de 1 530 000 $ au nom du mi­nistre de la San­té, le doc­teur Ré­jean Hé­bert.

Le pro­jet consiste en un ré­amé­na­ge­ment du rez-de-chaus­sée de l’hô­pi­tal afin d’y ac­cueillir l’uni­té d’in­ter­ven­tions brèves en san­té men­tale ain­si qu’en un amé­na­ge­ment de lits pour l’uni­té d’hos­pi­ta­li­sa­tion brève, qui se­ra si­tuée à proxi­mi­té de l’ur­gence. Il s’agit d’un pro­jet en­tiè­re­ment fi­nan­cé par le mi­nis­tère. La somme ac­cor­dée au CSSS du Su­roît pour le réa­li­ser s’ins­crit dans le Plan qué­bé­cois des in­fra­struc­tures 20132023. Elle in­clut les tra­vaux de construc­tion, les contin­gences, les ho­no­raires pro­fes­sion­nels, l’achat du mo­bi­lier et de l’équi­pe­ment, ain­si que les frais ad­mi­nis­tra­tifs contin­gents.

« C’est une excellente nou­velle qui s’ins­crit dans l’évo­lu­tion et dans la réa­li­té de ce qui se passe dans notre ur­gence », a dé­cla­ré Fran­çois Ther­rien, di­rec­teur gé­né­ral du CSSS du Su­roît.

Une étape prio­ri­taire

L’acha­lan­dage de l’hô­pi­tal, dont l’ur­gence était oc­cu­pée à près de 300 % à cer­tains mo­ments en cette sai­son hi­ver­nale, dé­passe sa ca­pa­ci­té. « Cette an­nonce consti­tuait la sixième phase d’un pro­jet tran­si­toire en dix phases vi­sant à ré­pondre aux be­soins de l’éta­blis­se­ment lors de sa mise à ni­veau pla­ni­fiée pour 2020. Compte te­nu d’une ré­vi­sion des be­soins prio­ri­taires et afin de di­mi­nuer la pres­sion sur l’ur­gence, l’étape de l’amé­na­ge­ment de l’UIB et de l’UHB a été de­van­cée et se­ra réa­li­sée avant la troi­sième phase, soit l’agran­dis­se­ment des la­bo­ra­toires », a in­di­qué la mi­nistre, au grand sou­la­ge­ment de son col­lègue et dé­pu­té de Beau­har­nois, Guy Le­clair. « Nous don­nons dé­jà beau­coup de ser­vices, mais cette an­nonce per­met­tra d’en of­frir en­core plus », a-t-il dé­cla­ré.

Po­pu­la­tion gran­dis­sante

Tous les in­ter­ve­nants ren­con­trés lors de la confé­rence de presse re­con­naissent que la pres­sion est de plus en plus forte sur l’hô­pi­tal, no­tam­ment à cause de sa fré­quen­ta­tion par les ci­toyens de Vau­dreuil-Sou­langes. D’ailleurs, Ri­chard Des­champs, pré­sident-di­rec­teur gé­né­ral de l’Agence de san­té et des ser­vices so­ciaux de la Mon­té­ré­gie, a ad­mis que 48 % des Vau­dreuil-Sou­lan­geois fré­quentent l’Hô­pi­tal du Su­roît. « Et le boom dé­mo­gra­phique a en­traî­né une aug­men­ta­tion de l’utilisation », a-t-il ajou­té.

En ce sens, la mi­nistre a été ques­tion­née sur le dos­sier d’un éven­tuel hô­pi­tal dans Vau­dreuil-Sou­langes. Prise de court par la ques­tion et ayant en tête l’Hô­pi­tal des vé­té­rans de Sainte-Anne-de-Bel­le­vue, elle a dé­cla­ré que le fé­dé­ral avait aus­si sa part de res­pon­sa­bi­li­té dans le dos­sier.

C’est Ni­cole Mar­leau, pré­si­dente du CSSS du Su­roît, qui a pris le re­lais : « Nous sommes pré­sen­te­ment en dis­cus­sion avec le gou­ver­ne­ment et le Con­seil du Tré­sor. Et si Sainte-Annede-Bel­le­vue se concré­tise et que nous pou­vons ajou­ter une di­zaine de lits, ça vien­dra apai­ser la de­mande ici. Quant à un hô­pi­tal dans Vau­dreuil-Sou­langes, ça amé­lio­re­rait le ser­vice. Ac­tuel­le­ment, la de­mande est là et il faut of­frir les soins. Mais c’est cer­tain que nous avons be­soin d’un hô­pi­tal dans Vau­dreuil-Sou­langes. On ne peut pas le nier. »

PHO­TO YANICK MI­CHAUD

Guy Le­clair et Ma­rie Ma­la­voy af­firment à l’unis­son que l’es­pace sup­plé­men­taire four­ni par ces nou­veaux lo­caux per­met­tra de mieux des­ser­vir la po­pu­la­tion de Sa­la­ber­ry-de-Val­ley­field et des en­vi­rons. Cette aide concrète ap­por­tée à l’Hô­pi­tal du Su­roît prouve, se­lon eux, que leur gou­ver­ne­ment sur­veille de près les be­soins de la ré­gion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.