Des ci­toyens de­mandent un mo­ra­toire

Nou­veaux comp­teurs in­tel­li­gents

L'Etoile - - NOUVELLES MUNICIPALES - MA­RIE-MAXIME COU­SI­NEAU

Lun­di soir, une tren­taine de ci­toyens se sont pré­sen­tés à l’as­sem­blée du con­seil des Co­teaux afin de faire en­tendre leur voix. Leur but : en­cou­ra­ger la Ville à adop­ter un mo­ra­toire à pro­pos des comp­teurs in­tel­li­gents.

Ces comp­teurs de­vant être im­plan­tés dans la ré­gion de Vau­dreuilSou­langes au cours des pro­chains mois, de nom­breux ci­toyens res­sentent l’ur­gence d’agir. Ces der­niers s’in­quiètent des ef­fets de ces nou­veaux comp­teurs à ra­dio fré­quences sur leur san­té et celle de leurs proches.

Plu­sieurs Co­teau­lois ont for­mé le groupe « Les Co­teaux re­fusent ». Dans une lettre adres­sée au con­seil de leur mu­ni­ci­pa­li­té, ils sti­pulent qu’Hy­dro-Qué­bec, en im­po­sant à tous ses abon­nés ces comp­teurs de nou­velle gé­né­ra­tion sans avoir son­dé leur avis ni avoir ob­te­nu leur as­sen­ti­ment, en­freint leur li­ber­té de choix. Les Co­teaux rap­pellent qu’Hy­dro-Qué­bec n’a nul­le­ment dé­mon­tré la né­ces­si­té de rem­pla­cer la mé­thode ac­tuelle, ni les avan­tages que pour­rait re­pré­sen­ter pour les consom­ma­teurs la re­lève de leur consom­ma­tion élec­trique à maintes re­prises quo­ti­dien­ne­ment. De plus, le groupe de ci­toyens est d’avis que le coût exor­bi­tant du rem­pla­ce­ment des comp­teurs élec­tro­mé­ca­niques ac­tuels, d’une du­rée de vie d’au moins 25 ans, par des comp­teurs in­tel­li­gents d’une du­rée de vie d’une quin­zaine d’an­nées re­pré­sente une dé­pense in­jus­ti­fiée que les abon­nés de­vront ab­sor­ber.

À la lu­mière de ces ren­sei­gne­ments, le groupe de ci­toyens a de­man­dé au con­seil d’adop­ter deux ré­so­lu­tions. Il sou­haite no­tam­ment que la Mu­ni­ci­pa­li­té des Co­teaux de­mande au gou­ver­ne­ment pro­vin­cial d’im­po­ser à Hy­dro-Qué­bec un mo­ra­toire im­mé­diat à l’ins­tal­la­tion des nou­veaux comp­teurs sur le ter­ri­toire de la Mu­ni­ci­pa­li­té. Ce­pen­dant, les membres du con­seil n’étant pas una­nimes, cette ré­so­lu­tion n’a pas été adop­tée.

Le groupe a éga­le­ment sol­li­ci­té la Mu­ni­ci­pa­li­té pour qu’elle de­mande à Hy­dro-Qué­bec le droit de rem­pla­cer les comp­teurs in­tel­li­gents dé­jà ins­tal­lés par un comp­teur n’émet­tant au­cune fré­quence, de même que le droit de conser­ver son comp­teur sans frais an­nuels sup­plé­men­taires. À cette de­mande, tous les membres du con­seil se sont pro­non­cés en fa­veur de la ré­so­lu­tion, à l’ex­cep­tion du conseiller Mar­tin Char­trand, qui s’est abs­te­nu de vo­ter. Aus­si la ré­so­lu­tion a-t-elle été adop­tée.

Les ci­toyens ont tout de même ma­ni­fes­té leur dé­cep­tion à l’égard de l’in­ac­tion du con­seil en ce qui concerne la de­mande de mo­ra­toire. « Sur plus de 400 ci­toyens ren­con­trés, seule­ment quatre ont re­fu­sé de si­gner notre pé­ti­tion contre les comp­teurs in­tel­li­gents. Votre dé­ci­sion ne re­pré­sente pas la vo­lon­té de la po­pu­la­tion », a sou­li­gné Tanya Doyon, une ci­toyenne mi­li­tante du mou­ve­ment contre les nou­veaux comp­teurs.

Quant à eux, les membres du con­seil ont af­fir­mé ne pas connaître les ef­fets exacts des comp­teurs sur la san­té. Ils ont pro­mis de se pen­cher sur la ques­tion du mo­ra­toire au cours du pro­chain mois.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.