Hô­pi­tal : une en­ve­loppe de 1 M$ confir­mée

Réa­li­sa­tion du plan cli­nique

L'Etoile - - ACTUALITÉ - (C.C.J.)

La pé­quiste Ma­rie-Louise Séguin, ac­cu­sée de la stag­na­tion du dos­sier de l’hô­pi­tal de Vau­dreuil-Sou­langes par Lu­cie Char­le­bois, a bran­di une lettre confir­mant des ac­tions prises par le gou­ver­ne­ment du Par­ti qué­bé­cois (PQ) pour l’avan­ce­ment de la ques­tion. Les Heb­dos du Su­roît ont re­çu un exemplaire de la lettre.

La lettre, si­gnée de la main du mi­nistre de la San­té et des Ser­vices so­ciaux, Ré­jean Hé­bert, confirme deux ac­tions pour la réa­li­sa­tion de l’hô­pi­tal du CSSS de Vau­dreuil-Sou­langes.

La pre­mière est une en­ve­loppe d’un mil­lion de dol­lars pour l’éta­blis­se­ment d’un « plan cli­nique préa­lable à la pour­suite du pro­jet de construc­tion d’un nou­veau centre hos­pi­ta­lier sur le ter­ri­toire du [CSSS] de Vau­dreuilSou­langes ». C’est ce qu’on peut lire dans le do­cu­ment.

Le plan cli­nique s’éta­bli­ra en fonc­tion des ser­vices of­ferts dans les CSSS du Su­roît, Jar­dins-Rous­sillon, du Haut-SaintLaurent et de Vau­dreuil-Sou­langes.

La deuxième est une de­mande du mi­nistre Hé­bert. Elle se lit en ces termes : « mettre sur pied dans les meilleurs dé­lais un co­mi­té de sui­vi qui se­ra com­po­sé de re­pré­sen­tants des or­ga­nismes sui­vants : le CSSS de Vau­dreuil-Sou­langes, l’Agence [de San­té et de Ser­vices so­ciaux de la Mon­té­ré­gie], la So­cié­té qué­bé­coise des in­fra­struc­tures et le Mi­nis­tère [de la San­té et des Ser­vices so­ciaux]. Le co­mi­té au­ra comme man­dat de don­ner les suites ap­pro­priées sur les ques­tions d’im­por­tance stra­té­gique, d’as­su­rer le sui­vi du dos­sier, de faire les re­com­man­da­tions aux au­to­ri­tés et de trai­ter des pro­blé­ma­tiques né­ces­si­tant une ré­ponse ».

Sur­prise lo­cale

Du cô­té du di­rec­teur gé­né­ral du CSSS de Vau­dreuil-Sou­langes, on pré­fère ne pas com­men­ter la si­tua­tion pour la simple et bonne rai­son que ce der­nier n’était pas au fait de l’exis­tence de la mis­sive mi­nis­té­rielle. « C’est un fait in­con­nu pour moi. J’ima­gine que l’on va me joindre en temps et lieu », men­tionne l’ad­mi­nis­tra­teur.

Ain­si, même si la lettre da­tée du 27 fé­vrier de­mande la mise sur pied d’un co­mi­té de sui­vi dont de­vrait faire par­tie le CSSS lo­cal, au­cune dé­marche n’a été faite en ce sens.

« Un pas très im­por­tant »

La de­mande for­mu­lée par Ré­jean Hé­bert consti­tue « un pas très im­por­tant » dans le dos­sier de l’hô­pi­tal du CSSS de Vau­dreuil-Sou­langes se­lon Ch­ris­tine Da­niel, di­rec­trice des com­mu­ni­ca­tions à l’Agence de San­té et de Ser­vices so­ciaux de la Mon­té­ré­gie (ASSSM).

« Le dos­sier avance, du travail a été ac­com­pli mais il est nor­mal que ça prenne du temps, com­mente la por­te­pa­role. Un co­mi­té in­ter­mi­nis­té­riel a été mis sur pied parce que les dé­ci­sions concer­nant l’hô­pi­tal touchent de nom­breux do­maines et sont sou­mises à plu­sieurs lois. Dans ce contexte, la mise en place d’un co­mi­té pour l’éla­bo­ra­tion du plan cli­nique est un signe en­cou­ra­geant dans l’évo­lu­tion de la si­tua­tion. On ne doit pas mi­ni­mi­ser cette de­mande. »

Se­lon elle, le CSSS de Vau­dreuilSou­langes n’a pas été mis au cou­rant des dé­ve­lop­pe­ments puisque cer­tains points doivent être ré­glés sur la com­po­si­tion du co­mi­té avant de se tour­ner vers les in­ter­ve­nants lo­caux.

La can­di­date du PQ dans Sou­langes a in­di­qué aux Heb­dos du Su­roît ne pas vou­loir com­men­ter da­van­tage la lettre du mi­nistre Hé­bert et ses re­tom­bées.

PHO­TO­THÈQUE

ASSSM est confiante que l’hô­pi­tal voit le jour puisque les deux grands par­tis en élec­tions se sont mon­trés en fa­veur de sa réa­li­sa­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.