Crues prin­ta­nières

L'Etoile - - IMMO INFO - Source : APCHQ

Au prin­temps, le sys­tème de drai­nage de votre mai­son peut être da­van­tage sol­li­ci­té en rai­son de la fonte des neiges et des pluies abon­dantes. Si des symp­tômes de mau­vais fonc­tion­ne­ment se ma­ni­festent, il est im­por­tant de pro­cé­der à une ins­pec­tion mi­nu­tieuse du drain afin de dé­ter­mi­ner l’am­pleur et la na­ture du pro­blème et d’y ap­por­ter les cor­rec­tifs né­ces­saires.

Le fonc­tion­ne­ment du drain

Le rôle du drain est de cap­ter l’eau dans la par­tie in­fé­rieure des fon­da­tions de fa­çon à ce qu’elle n’abou­tisse pas dans votre sous-sol. Rap­pe­lons qu’il y a deux modes d’éva­cua­tion des eaux de pluie pro­ve­nant du drain. L’eau re­cueillie est ache­mi­née jus­qu’au bas­sin d’éva­cua­tion dans le sous-sol de la mai­son et est éva­cuée par gra­vi­té ou par pom­page.

Les prin­ci­paux symp­tômes

Plu­sieurs symp­tômes per­mettent de dé­tec­ter un pro­blème du sys­tème de drai­nage de votre mai­son : le suin­te­ment de la dalle de bé­ton aux fis­sures, le taux d’hu­mi­di­té constam­ment éle­vé au sous­sol, l’eau qui ap­pa­raît au bas des fon­da­tions, les cernes blancs au bas des murs de bé­ton, les in­fil­tra­tions d’eau en pé­riode de crue prin­ta­nière, le bas­sin d’éva­cua­tion qui dé­borde dès qu’il pleut ou en­core la pompe élé­va­trice qui fonc­tionne presque sans ar­rêt.

Le constat de l’un ou plu­sieurs de ces élé­ments n’est qu’un dé­but. Il est im­por­tant de dé­ter­mi­ner les causes pro­bables à la source du pro­blème, en se po­sant les ques­tions sui­vantes : Les pentes de ter­ras­se­ment se di­rigent-elles vers la mai­son ou vers les abords du ter­rain? Les gout­tières sont-elles rac­cor­dées di­rec­te­ment au drain? Si ces ob­ser­va­tions ne s’ap­pliquent pas à votre si­tua­tion, il est né­ces­saire d’ef­fec­tuer quelques vé­ri­fi­ca­tions sup­plé­men­taires.

Les vé­ri­fi­ca­tions de base

Avant d’adop­ter une so­lu­tion dra­co­nienne et de creu­ser au­tour des fon­da­tions, l’en­tre­pre­neur spé­cia­li­sé au­quel vous au­rez con­fiez vos tra­vaux en­tre­pren­dra quelques ac­tions in­ter­mé­diaires qui vous fe­ront ga­gner temps et ar­gent. Tout d’abord, creu­ser un trou dans la dalle de bé­ton per­met­tra de me­su­rer au moyen d’une tige le ni­veau de l’eau sous cette der­nière. Si l’eau est à moins de deux pouces sous la dalle de bé­ton, c’est que le drain est sub­mer­gé. Tou­te­fois, il ne s’agit pas né­ces­sai­re­ment d’un pro­blème de drain. Le sys­tème de pom­page et le clapet de re­te­nue de l’égout plu­vial peuvent être en cause, d’où l’im­por­tance de vé­ri­fier éga­le­ment leur bon fonc­tion­ne­ment.

Le clapet de re­te­nue s’ouvre pour lais­ser cou­ler l’eau en di­rec­tion du ré­seau pu­blic et se re­ferme pour évi­ter le re­fou­le­ment de l’égout. S’il est blo­qué par des ac­cu­mu­la­tions et n’ouvre que par­tiel­le­ment, l’eau se­ra re­fou­lée dans le drain ain­si que sous la dalle de bé­ton. Quant à elle, la pompe d’éva­cua­tion, re­liée au mé­ca­nisme de drai­nage, peut blo­quer et ar­rê­ter de fonc-

LE CONSTAT DE L’UN OU PLU­SIEURS SYMP­TÔMES LIÉS AU MAU­VAIS FONC­TION­NE­MENT DE VOTRE SYS­TÈME DE DRAI­NAGE

N’EST QU’UN DÉ­BUT. IL EST IM­POR­TANT DE DÉ­TER­MI­NER LES CAUSES PRO­BABLES À LA SOURCE DU PRO­BLÈME, EN PO­SANT LES BONNES QUES­TIONS.

tion­ner en rai­son d’un manque d’en­tre­tien ou d’un cir­cuit élec­trique dé­fec­tueux. Votre en­tre­pre­neur de­vra donc, dans le pre­mier cas, net­toyer le clapet de re­te­nue et, dans le se­cond, ajus­ter la pompe.

Le mau­vais fonc­tion­ne­ment de votre sys­tème de drai­nage peut aus­si ré­sul­ter d’un pro­blème lié au conduit d’éva­cua­tion vers le ré­seau pu­blic si ce­lui-ci est obs­trué, au­quel cas un plom­bier le dé­blo­que­ra avec l’équi­pe­ment mé­ca­nique ap­pro­prié.

Si, mal­gré toutes ces vé­ri­fi­ca­tions, il y a tou­jours accumulation d’eau sous la dalle de bé­ton, le drain est sû­re­ment la source du pro­blème. S’il est blo­qué dans une sec­tion (par des dé­pôts, des ra­cines, etc.), mal po­si­tion­né ou même écra­sé (à cause de tra­vaux ef­fec­tués an­té­rieu­re­ment, par exemple), votre en­tre­pre­neur vous conseille­ra, se­lon le cas, le rem­pla­ce­ment par­tiel ou com­plet du drain. Les coûts étant re­la­ti­ve­ment im­por­tants, cette op­tion doit être en­vi­sa­gée lors­qu’il n’y a au­cune autre so­lu­tion. Tou­te­fois, le 6mo­ment peut s’avé­rer op­por­tun si vous en­vi­sa­gez d’ef­fec­tuer des tra­vaux du cô­té des fon­da­tions ou de réa­li­ser un pro­jet de ter­ras­se­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.