NDIP : Un can­di­dat à l’écoute

Marc Char­le­bois veut agir

L'Etoile - - ACTUALITÉ - (C.C.J.)

L’homme d’af­faires Marc Char­le­bois n’est pas un « mou­ton ». Il veut de­ve­nir le re­pré­sen­tant du dis­trict 1 afin de l’ac­com­pa­gner dans son che­mi­ne­ment au cours des trois pro­chaines an­nées.

Il s’agit d’une pre­mière ex­pé­rience pour l’homme de 43 ans qui avait son­gé à ten­ter sa chance aux élec­tions de 2009. « Mon en­tre­prise est flo­ris­sante et j’ai dé­sor­mais le temps de m’im­pli­quer au­près de ma com­mu­nau­té même si je suis père de deux jeunes en­fants », ex­plique Marc Char­le­bois.

Ce­lui qui ha­bite le dis­trict de­puis 12 ans veut of­frir à ses conci­toyens son écoute, sa trans­pa­rence et sa ca­pa­ci­té à ap­por­ter des so­lu­tions qui plaisent à la ma­jo­ri­té sans pour au­tant né­gli­ger la mi­no­ri­té.

Dans un pre­mier man­dat, il s’en­gage à mettre de l’avant la sé­cu­ri­té dans son sec­teur. « Dans les der­nières an­nées, le dis­trict est de­ve­nu très familial et de nom­breux en­fants sillonnent les rues, pour­suit le can­di­dat. La sé­cu­ri­té de­vient un en­jeu de taille. »

Il a le sou­hait d’être un can­di­dat et un conseiller près des gens. Pour ce faire, s’il est élu, il se mon­tre­ra dis­po­nible en tout temps et il af­firme avoir la ca­pa­ci­té de me­ner à terme des pro­jets im­por­tants pour les ci­toyens.

« J’ai amor­cé mon porte-à-porte et je suis vrai­ment content de la ma­nière dont ça se dé­roule. Je crois que les gens sont en ac­cord avec mes idées et ils croient que ma per­son­na­li­té me per­met­trait d’être en­ten­du au con­seil », conclut Marc Char­le­bois.

PHO­TO­THÈQUE

Marc Char­le­bois es­père re­pré­sen­ter le dis­trict 1 à comp­ter du 2 juin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.