Faire mieux et dif­fé­rem­ment

L'Etoile - - C’EST MON OPINION - Nan­cy Boone, Pré­si­dente du CCSEHDAA, Com­mis­sion Sco­laire des Trois-Lacs

Dans le cadre de la se­maine de re­con­nais­sance EHDAA, la pré­si­dente du Co­mi­té Consul­ta­tif pour les Ser­vices aux EHDAA à la Com­mis­sion sco­laire des Trois-Lacs, Nan­cy Boone, s’adresse au pu­blic.

J’ai une fois de plus l’oc­ca­sion de vous par­ler de la se­maine EHDAA (Elèves Han­di­ca­pés ou ayant une Dif­fi­cul­té d’Adap­ta­tion et/ou un trouble d’Ap­pren­tis­sage) qui se dé­rou­le­ra du 5 au 9 mai 2014. Cette se­maine, ins­tau­rée par la CSTL, a pour but de re­mer­cier les dif­fé­rents in­ter­ve­nants pour leur ex­cellent travail au­près de la clien­tèle EHDAA, de sou­li­gner les ef­forts et le sou­tien ap­por­tés dans nos écoles pour amé­lio­rer l’ac­cep­ta­tion et l’in­té­gra­tion de tous les élèves, peu im­porte leur dif­fé­rence. Car tra­vailler avec des jeunes « dif­fé­rents » et ac­cep­ter cette dif­fé­rence, ce n’est pas une fin en soi mais une oc­ca­sion d’en­ri­chir notre vie, et cet en­ri­chis­se­ment nous pousse à pen­ser et à agir au­tre­ment.

Cette an­née, j’en suis à ma on­zième an­née d’en­ga­ge­ment au sein du CCSEHDAA de la CSTL. Ce co­mi­té consul­ta­tif re­groupe six à huit pa­rents, ayant un ou des en­fants HDAA, au sein d’une équipe qui com­prend des re­pré­sen­tants des di­rec­tions d’écoles (pri­maires et se­con­daires), des TES, des psy­choé­du­ca­teurs, des or­tho­pé­da­gogues, du per­son­nel syn­di­qué et du per­son­nel de sou­tien.

En ces temps où nous vi­vons beau­coup d’in­cer­ti­tudes et de tu­multes dans le monde de l’édu­ca­tion, où les com­pres­sions bud­gé­taires se font de plus en plus sen­tir, je trouve qu’il est im­por­tant que les pa­rents soient ren­sei­gnés et for­més pour mieux par­ti­ci­per à l’épa­nouis­se­ment de leur en­fant à l’école. Ce­ci est, de plus, pri­mor­dial pour les EHDAA à cause des défis sup­plé­men­taires qu’ils ont à sur­mon­ter. Ces jeunes ne sont pas un far­deau pour notre so­cié­té, mais des oc­ca­sions de faire les choses mieux et dif­fé­rem­ment. Grâce à eux, nous pou­vons avoir une édu­ca­tion en mou­ve­ment, à l’af­fût des ap­proches pour amé­lio­rer les mé­thodes d’ap­pren­tis­sage et, en fin de compte, tous en pro­fitent, élèves et en­sei­gnants.

C’est pour­quoi je vous in­vite, chers pa­rents, à vous ma­ni­fes­ter dans la vie sco­laire de votre jeune. En­ga­gez-vous dans les dif­fé­rents co­mi­tés qui s’offrent à vous : Con­seil d’éta­blis­se­ment, Co­mi­té de pa­rents, CCSEHDAA. Par votre par­ti­ci­pa­tion, vous pou­vez si­gni­fier votre ap­pui pour amé­lio­rer les ser­vices of­ferts. C’est sûr que nous ne fe­rons pas de grande ré­vo­lu­tion dans le monde de l’édu­ca­tion, mais nous pou­vons rem­por­ter de pe­tites ba­tailles et, au bout du compte, des chan­ge­ments no­tables et ma­jeurs sont faits. Soyez pré­sents lors des ren­contres qui concernent les ser­vices et les in­ter­ven­tions qui tou­che­ront votre jeune, n’ayez crainte de po­ser des ques­tions, de de­man­der de vous in­clure dans le plan de match. Et sur­tout, je vous en­cou­rage à éta­blir une re­la­tion har­mo­nieuse entre vous et l’équipe-école. Jus­te­ment, pro­fi­tez de cette se­maine EHDAA pour si­gni­fier à tous les in­ter­ve­nants au­près de votre en­fant com­bien vous ap­pré­ciez leur travail, comment leur pré­sence et leurs in­ter­ven­tions font une dif­fé­rence dans le che­mi­ne­ment de votre en­fant. Osez dire MER­CI et mon­trez votre ap­pré­cia­tion.

MER­CI à tous ces gens qui tra­vaillent à la CSTL. Bonne se­maine EHDAA!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.