Aide-mé­moire pour vos tra­vaux es­ti­vaux

L'Etoile - - IMMO INFO - - CAA-Ha­bi­ta­tion

Je­tez un oeil à la toi­ture à la suite d’orages vio­lents ou de pé­riodes de grands vents. Ef­fec­tuez les ré­pa­ra­tions re­quises sans dé­lai lorsque des bar­deaux d’as­phalte ou des so­lins mé­tal­liques ont été sou­le­vés ou même ar­ra­chés.

-Dans le cas d’un toit plat cou­vert d’as­phalte et de gra­vier, as­su­rez-vous qu’il y a du gra­vier par­tout pour pro­té­ger la mem­brane des rayons ul­tra­vio­lets. Aux en­droits où le feutre (pa­pier as­phal­té) est ap­pa­rent, il fau­dra ajou­ter du gra­vier. Contac­tez un cou­vreur si de l’eau stagne en­core sur le toit, 48 heures après la fin de la pluie.

-Adap­tez les des­centes des gout­tières afin qu’elles pro­jettent l’eau à une bonne dis­tance des fon­da­tions. Mieux, ré­cu­pé­rez l’eau de pluie ca­na­li­sée par les gout­tières. Cou­vrez le bac de cap­ta­tion d’une mous­ti­quaire pour em­pê­cher la pro­li­fé­ra­tion d’insectes pi­queurs.

-Cou­pez les branches d’arbres, les plantes grim­pantes et les ar­bustes qui sont en contact avec le bâ­ti­ment, en­travent les bouches d’en­trée ou de sor­tie d’air (échan­geur d’air, sé­cheuse, etc.) ou s’ap­prochent de la ther­mo­pompe.

-Net­toyez les bouches d’éva­cua­tion de la sé­cheuse, de l’échan­geur d’air et de l’ex­trac­teur d’air de la salle de bains. Voir à ce que les vo­lets soient en bon état de ma­nière à faire obs­tacle aux insectes, oi­seaux et autres pe­tits ani­maux.

-Col­ma­tez les ou­ver­tures dans les pa­re­ments ex­té­rieurs pour évi­ter l’in­tru­sion de pe­tits ani­maux (écu­reuils, chau­ve­sou­ris, etc.) ou d’insectes (four­mis, guêpes, etc.).

-Ins­pec­tez les élé­ments de bois (clô­ture, bal­con, es­ca­lier, pa­re­ment ex­té­rieur, etc.). L’été est le mo­ment pro­pice pour les conso­li­der ou les res­tau­rer.

-Re­pé­rez et ré­pa­rez au moyen de pro­duits ap­pro­priés les fis­sures des sur­faces as­phal­tées ou bé­ton­nées. Rem­pla­cez les pa­vés im­bri­qués et dalles de bé­ton abî­més et, si né­ces­saire, rem­plis­sez leurs joints de sable.

-Pro­cé­dez aux tra­vaux d’ap­pli­ca­tion de tein­ture et pein­ture avec pré­cau­tion : ces pro­duits craignent l’hu­mi­di­té et la cha­leur au­tant que le gel. Choi­sis­sez une jour­née pas trop chaude, at­ten­dez que la ro­sée ma­ti­nale se soit éva­po­rée et tra­vaillez sur des sur­faces si­tuées à l’ombre.

-Rac­cor­dez le filtre de la piscine à une mi­nu­te­rie. Outre l’éli­mi­na­tion du bruit de la pompe à cer­tains mo­ments, ce­la gé­né­re­ra une éco­no­mie d’éner­gie ap­pré­ciable sur l’en­semble de la sai­son, qu’il s’agisse d’une piscine hors terre ou creu­sée.

-Vé­ri­fiez une fois par mois le fonc­tion­ne­ment des prises élec­triques ex­té­rieures (DDFT) : bran­chez une lampe et ap­puyez sur le bou­ton « test » : le bou­ton « re­set » de­vrait alors se dé­clen­cher et la lampe, s’éteindre. En cas contraire, contac­tez un maître-élec­tri­cien. Réac­ti­vez la prise en ap­puyant sur le bou­ton « re­set ».

-Pour sé­cu­ri­ser la mai­son, rem­pla­cez surle-champ toute am­poule ex­té­rieure brû­lée, de pré­fé­rence par des am­poules fluo­com­pactes afin d’éco­no­mi­ser l’éner­gie. Pri­vi­lé­giez des contrôles par mi­nu­te­rie.

-Tes­tez pé­rio­di­que­ment la so­li­di­té des an­crages des équi­pe­ments de jeu des en­fants (ba­lan­çoires, glis­soires, etc.). Le cas échéant, cou­vrir le car­ré de sable afin d’évi­ter qu’il se trans­forme en li­tière à ciel ou­vert (cou­vercle sur me­sure, mous­ti­quaire, etc.).

-Faire une tour­née d’ins­pec­tion pré­ven­tive de sé­cu­ri­té : porte d’ac­cès à la cour, mé­ca­nisme de ver­rouillage au­to­ma­tique de la porte de la piscine ou ren­dant l’es­ca­lier in­ac­ces­sible aux en­fants, etc.

-Ca­de­nas­sez cer­tains équi­pe­ments ou ac­ces­soires pou­vant com­pro­mettre la sé­cu­ri­té des en­fants, par exemple le ca­ba­non de jar­din où peuvent être ran­gés des pro­duits dan­ge­reux, tels du carburant ou des pes­ti­cides.

-Tondre la pe­louse lorsque les brins d’herbe at­teignent 4 1/2 po (11 à 12 cm) en n’en­le­vant ja­mais plus du tiers de la lon­gueur to­tale à la fois et de ma­nière à main­te­nir une hau­teur de 3 po (7,5 cm). Une tonte trop rase fra­gi­lise la pe­louse (sé­che­resse et en­va­his­se­ment par les mau­vaises herbes).

-En l’ab­sence de pluie, la pe­louse re­quiert en­vi­ron 1 po (2,5 cm) d’eau par se­maine, ce qui cor­res­pond à un ar­ro­sage de quelques heures, idéa­le­ment tôt le ma­tin. Pla­cez quelques ré­ci­pients de même di­men­sion à dif­fé­rents en­droits sur la pe­louse et ces­sez l’ar­ro­sage lorsque la quan­ti­té d’eau re­com­man­dée s’y est ac­cu­mu­lée.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.