Un hom­mage aux bâ­tis­seurs du Qué­bec

Sei­gneu­riales de Vau­dreuil-Do­rion

L'Etoile - - ACTUALITÉ - VA­NES­SA SOULIÈRES

Cette fin de se­maine, la Ville de Vau­dreuil-Do­rion était plon­gée dans l’époque de la Nou­velle-France alors que le Musée ré­gio­nal de Vau­dreuil-Sou­langes te­nait la 22e édi­tion des Sei­gneu­riales.

Du ven­dre­di au di­manche der­nier, un pe­tit vil­lage de la Nou­velle-France a été éri­gé sur le site du Musée ré­gio­nal de Vau­dreuil-Sou­langes en plus d’un vil­lage amé­rin­dien qui était ins­tal­lé dans le parc Es­ther-Blon­din de Vau­dreuil-Do­rion. Près de 12 000 per­sonnes sont ve­nues vi­si­ter les ins­tal­la­tions des Sei­gneu­riales.

Se­lon l’or­ga­ni­sa­trice de l’évè­ne­ment, Ch­ris­tiane Lévesque, il y a eu deux fois plus de vi­si­teurs que l’an der­nier : « C’est in­croyable, l’évè­ne­ment a été un vrai suc­cès! se ré­jouit l’or­ga­ni­sa­trice. Nous avons été vrai­ment chan­ceux cette an­née, parce que la mé­téo était de notre cô­té, ce qui a beau­coup contri­bué à la réus­site des Sei­gneu­riales con­trai­re­ment aux édi­tions an­té­rieures où nous avons connu du mau­vais temps. »

Cette an­née, le concours in­ter­na­tio­nal de Grande Men­te­rie a réuni une au­dience de plus de 500 per­sonnes. Fran­çois La­val­lée a rem­por­té le prix du ju­ry tan­dis que Marc-An­dré For­tin a ga­gné pour une troi­sième an­née consé­cu­tive le prix du pu­blic.

Ap­prendre à cui­si­ner à l’an­cienne

Comme à chaque édi­tion, plu­sieurs ac­ti­vi­tés se dé­roulent sur le site des Sei­gneu­riales. Cette an­née, les vi­si­teurs pou­vaient s’ins­crire à des ate­liers de cui­sine an­ces­trale. « Les ate­liers cu­li­naires an­ces­traux ont été un suc­cès grâce à la par­ti­ci­pa­tion des vi­si­teurs, sou­ligne Ch­ris­tiane Lévesque. Il y avait de 80 à 90 per­sonnes aux dif­fé­rents ate­liers de cui­sine. »

« Tous les ate­liers se sont dé­rou­lés dans la bonne hu­meur, les gens étaient heu­reux d’être là et nous te­nons à re­mer­cier les par­ti­ci­pants qui ont gran­de­ment contri­bué au suc­cès de l’évè­ne­ment », com­mente l’or­ga­ni­sa­trice. Il y avait entre autres des ate­liers de bro­de­ries et d’os­sa­ture en forme pois­sons.

Faire vivre le pas­sé

Se­lon l’or­ga­ni­sa­trice des Sei­gneu­riales, c’est im­por­tant de faire re­vivre l’his­toire : « À chaque édi­tion, des mil­liers de per­sonnes de la ré­gion, mais aus­si d’ailleurs au Qué­bec viennent à Vau­dreuilDo­rion pour en sa­voir da­van­tage sur le mode de vie en Nou­velle-France. Or­ga­ni­ser une re­cons­ti­tu­tion comme cel­le­ci nous per­met en tant qu’ha­bi­tant du Qué­bec de nous replonger dans l’uni­vers de nos an­cêtres et c’est une fa­çon de leur rendre hom­mage, car ce sont eux qui ont bâ­ti le Qué­bec. Les re­cons­ti­tu­tions per­mettent aus­si de mieux com­prendre d’où l’on vient et de gar­der nos ra­cines bien vi­vantes. »

Comme chaque an­née, les Sei­gneu­riales se­ront de re­tour l’an pro­chain du­rant la pre­mière fin de se­maine de juin.

PHO­TOS DA­NIEL CUILLERIER

1- Un co­mé­dien jouant le rôle d’un mé­de­cin de l’époque ex­pli­quait avec beau­coup de dé­tails les an­ciens trai­te­ments qu’in­fli­geaient ces der­niers à leurs pa­tients. 2- Il y avait éga­le­ment des mu­si­ciens qui se pro­me­naient dans le vil­lage d’an­tan afin de faire dé­cou­vrir la mu­sique d’au­tre­fois aux vi­si­teurs. 3- Un vil­lage amé­rin­dien était ins­tal­lé dans le parc Es­ther-Blon­din de Vau­dreuil-Do­rion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.