Choi­sir son abri so­laire

Trou­ver la par­faite ins­tal­la­tion

L'Etoile - - NOUVELLES - (V.S.) (C.C.J.)

Vivre à l’ex­té­rieur sans les désa­gré­ments, c’est pos­sible! L’abri so­laire per­met une pro­tec­tion contre les mous­tiques, le so­leil et la pluie. Le mar­ché offre un vaste choix d’abris de jar­din. Comment s’y re­trou­ver? Voi­ci quelques points à ob­ser­ver, afin de trou­ver ce­lui qu’il vous faut!

Dé­ter­mi­ner d’abord l’es­pace dis­po­nible. Se­ra-t-il ins­tal­lé sur la ter­rasse ou au sol? As­su­rez­vous que les meubles dont vous dis­po­sez en­tre­ront par­fai­te­ment dans cette « pièce ex­té­rieure ». Les mo­dèles 10 pieds sur 10 pieds conviennent à la plu­part des cours. Si­non, le for­mat 10 pieds sur 12 pieds peut ai­sé­ment ac­cueillir une table pour six per­sonnes.

Le toit est l’un des élé­ments les plus sus­cep­tibles d’être abî­més par le temps. Les moins ré­sis­tants se­ront à chan­ger après quelques sai­sons seule­ment, alors que les plus ro­bustes peuvent du­rer près de huit ans. N’hé­si­tez pas à com­pa­rer l’épais­seur des tis­sus et leur tis­sage en ma­ga­sin. Ils doivent évi­dem­ment être im­per­méa­bi­li­sés, so­lides et ga­ran­tis contre la dé­co­lo­ra­tion. Quoique plus oné­reux, les abris mu­nis d’un toit en po­ly­car­bo­nate peuvent être lais­sés en per­ma­nence.

Pour la struc­ture, pri­vi­lé­giez l’alu­mi­nium. Il est du­rable et ré­siste aux condi­tions mé­téo­ro­lo­giques va­riables. Les po­teaux ont l’avan­tage d’être le plus larges pos­sible. Ceux dis­po­sés en angle de 45 de­grés offrent une excellente sta­bi­li­té, alors que les po­teaux car­rés sont d’une grande ro­bus­tesse.

Vous hé­si­tez à ins­tal­ler un abri so­laire sur votre ter­rasse? Vous crai­gnez ne plus être as­sez ex­po­sé au so­leil? Le pa­ra­sol sus­pen­du pour­rait être un bon com­pro­mis! En plus d’être la ten­dance, ils couvrent une grande sur­face. Il existe d’ailleurs des mo­dèles avec mous­ti­quaire amo­vible. Vous au­rez donc le meilleur des deux mondes!

Le spa a pro­fi­té de beau­coup d’in­no­va­tions ces der­nières an­nées : trai­te­ment de l’eau, iso­la­tion, re­vê­te­ment, ha­billage, équi­pe­ments, op­tions. Il n’a plus grand-chose à en­vier à sa grande soeur la piscine.

Il en existe au­jourd’hui de nom­breux mo­dèles à même de sa­tis­faire tous les be­soins, toutes les en­vies et tous les bud­gets : du simple pe­tit bas­sin mu­ni de quelques hy­dro­jets au spa très com­plet pro­po­sant des pro­grammes très évo­lués de bal­néo­thé­ra­pie aux ef­fets bé­né­fiques. Cer­tains poussent même la so­phis­ti­ca­tion jus­qu’à in­té­grer un sys­tème au­dio et vi­déo pour pro­fi­ter de leur spa et se dé­tendre au son d’une mu­sique très zen ou en re­gar­dant un bon film.

Cô­té in­té­gra­tion et de­si­gn, les fa­bri­cants de spas, ont fait beau­coup d’ef­forts dans le choix des ma­tières (inox, bois, po­ly­mères…) pour per­mettre une par­faite in­té­gra­tion du spa dans un jar­din, sous un abri, une per­go­la, dans un pa­villon de jar­din ou même à l’in­té­rieur de la mai­son.

Même chose en­fin en ma­tière de res­pect de l’en­vi­ron­ne­ment : consom­ma­tion élec­trique, d’eau, de pro­duits chi­miques… le spa se veut de plus en plus éco-res­pon­sable.

La piscine n’a rien non plus à en­vier au spa. Il en existe à tous les prix, de toutes les di­men­sions, pour tous les usages et toutes les en­vies. Pe­tits ou grands bas­sins, longs cou­loirs de nage ou pis­cines aux formes libres, plages im­mer­gées ou bor­dures sans mar­gelles… Tout est pos­sible.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.