Ra­len­tis­se­ment des ventes, main­tien des prix

Mar­ché im­mo­bi­lier ré­si­den­tiel dans la ré­gion de Mon­tréal

L'Etoile - - NOUVELLES -

ALa Chambre im­mo­bi­lière du Grand Mon­tréal (CIGM) vient de pu­blier les sta­tis­tiques du mar­ché ré­si­den­tiel de la ré­gion mé­tro­po­li­taine de re­cen­se­ment (RMR) de Mon­tréal, éta­blies d’après la base de don­nées pro­vin­ciale Cen­tris des cour­tiers im­mo­bi­liers.

in­si, 4011 ventes ré­si­den­tielles ont été réa­li­sées au cours du mois de mai 2014, ce qui re­pré­sente une baisse de 6 % par rap­port au mois de mai 2013. Il s’agit d’un sixième re­cul men­suel consé­cu­tif des ventes.

La di­mi­nu­tion du nombre de tran­sac­tions en mai a été plus pro­non­cée pour les plex, dont les ventes se sont re­pliées de 20 %. L’uni­fa­mi­liale et la co­pro­prié­té ont pour leur part en­re­gis­tré des re­culs si­mi­laires des ventes, soit de 4 % et de 5 %, res­pec­ti­ve­ment.

Sur le plan géo­gra­phique, les sec­teurs de l’île de Mon­tréal et de Vau­dreuil-Sou­langes ont été les plus af­fec­tés par le ra­len­tis­se­ment de l’ac­ti­vi­té, avec des baisses des ventes de 12 % et de 10 %. La Rive-Nord a vu ses ventes re­cu­ler de 5 % et la Rive-Sud de 1 % seule­ment. Le sec­teur de La­val a quant à lui fait men­tir la ten­dance à la baisse, puis­qu’il a connu une hausse de 4 % du nombre de tran­sac­tions. « Il s’agis­sait par ailleurs de la pre­mière hausse des ventes ré­si­den­tielles à La­val de­puis juillet 2012 », fait re­mar­quer Pa­trick Jua­né­da, pré­sident du d’ad­mi­nis­tra­tion de la CIGM.

À l’échelle de la RMR, le prix mé­dian des mai­sons uni­fa­mi­liales ven­dues en mai 2014 était iden­tique à ce­lui de mai 2013, soit de 285 000 $. Pour la co­pro­prié­té, dont le prix mé­dian s’est éta­bli à 226 287 $, il s’agit d’une lé­gère baisse de 1 %. Les plex de 2 à 5 lo­ge­ments ont quant à eux en­re­gis­tré une hausse de 3 % de leur prix mé­dian, qui a at­teint 442 000 $.

Au 31 mai 2014, on dé­nom­brait 35 866 ins­crip­tions en vi­gueur dans la RMR de Mon­tréal, une hausse de 10 % par rap­port à la même pé­riode l’an der­nier. Il s’agit d’une 45e hausse men­suelle consé­cu­tive à ce cha­pitre.

En der­nier lieu, les dé­lais de vente ont conti­nué d’aug­men­ter par rap­port à mai 2013. Il fal­lait en moyenne 91 jours (+9 jours), 115 jours (+10 jours) et 85 jours (+5 jours) pour vendre une uni­fa­mi­liale, une co­pro­prié­té et un plex.

(Source : www.cigm.qc.ca)

con­seil

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.