Par­tir l’es­prit en paix

Pré­pa­rer sa mai­son avant les va­cances

L'Etoile - - SORTIES WEEK-END - (Y.M.)

IÀ l’ap­proche des va­cances sco­laires et de celles de la construc­tion, ils se­ront nom­breux les Vau­dreuil-Sou­lan­geois à prendre la route des va­cances.

l faut ce­pen­dant sa­voir par­tir sans avoir en tête de re­ve­nir avec de mau­vaises sur­prises.

Pour ce faire, il est pos­sible de prendre cer­taines me­sures ras­su­rantes qui ré­dui­ront les risques pen­dant son ab­sence.

D’abord, se mu­nir de four­ni­tures. Par exemple de clés sup­plé­men­taires de l’en­trée prin­ci­pale pour un voi­sin à qui ont fait confiance, de tem­po­ri­sa­teurs pour des ra­dios et des lu­mières, de ca­de­nas pour des portes de ca­ba­non, de clô­ture ou de piscine.

On avise un voi­sin ou un ami de son dé­part et des dates pré­cises de re­tour. Il pour­ra re­gar­der ré­gu­liè­re­ment et dé­tec­ter toute ac­ti­vi­té sus­pecte. On peut même lui lais­ser une clé, pour qu’il puisse al­ler voir si tout va bien, re­ti­rer le cour­rier, ar­ro­ser les plantes, nour­rir le chat. On lui de­mande d’y al­ler à des heures dif­fé­rentes, d’al­lu­mer les lu­mières. On peut éga­le­ment in­ves­tir dans des prises élec­triques avec mi­nu­teur qui pour­ront si­mu­ler sa pré­sence au do­mi­cile.

Si on est ab­sent plus d’un mois, on fait cou­per l’herbe par un ami.

Bien pré­pa­rer sa mai­son lorsque l’on part en va­cances si­gni­fie ne rien oublier : on fait une liste de vé­ri­fi­ca­tion avant le dé­part. Avant de par­tir, on ef­fec­tue un der­nier tour pour par­tir l’es­prit plus lé­ger.

Si on a des ob­jets de va­leur, on les place dans un coffre-fort ou on loue un coffre à la banque.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.