Centre Mul­ti­sports : la confiance de Vau­dreuil-Do­rion in­ébran­lable

Plan de re­struc­tu­ra­tion

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Ce der­nier n’était pas pré­sent à la séance, mais il est bien au fait du dos­sier. Il rap­pelle que c’est à la Ville qu’ap­par­tient le bâ­ti­ment du centre Mul­ti­sports. « Dans l’en­tente entre Vau­dreuil-Do­rion et l’or­ga­nisme sans but lu­cra­tif (OSBL) qui gère le centre, nous avions conve­nu que les ges­tion­naires peuvent se pré­va­loir d’un congé de paie­ment dans les deux pre­mières an­nées d’ac­ti­vi­té », ex­plique l’élu. Plus pré­ci­sé­ment, la Ville a avan­cé les fonds pour la construc­tion de la struc­ture et l’OSBL doit rem­bour­ser son dû men­suel­le­ment.

Après un re­tard de paie­ment de dix mois, le conseil mu­ni­ci­pal a si­gni­fié son dé­sir de voir le centre re­com­men­cer à payer au mi­ni­mum l’équi­valent de son hy­po­thèque à comp­ter du mois de sep­tembre. Ce mon­tant équi­vaut à 23 012 $ par mois. La dette du centre frôle les 793 000 $. Sou­li­gnons que la Ville de Vau­dreuil-Do­rion est en droit de ré­cla­mer sa pro­prié­té du bâ­ti­ment si une si­tua­tion ex­trême pré­vaut.

Pour Guy Pilon, tout ce­ci est dans la nor­male des choses. Il argue que la Ville ne s’at­ten­dait pas à ce que le centre soit ren­table. « Si nous avons ac­cep­té d’em­bar­quer dans le pro­jet, c’est que la Ville sou­hai­tait se do­ter d’un centre com­mu­nau­taire mo­derne. En marge de ce­la, un groupe a amas­sé 16,4 mil­lions de dol­lars. Si Vau­dreuil-Do­rion avait en­ta­mé par elle-même la construc­tion, ça au­rait re­pré­sen­té une im­mo­bi­li­sa­tion de plus ou moins 10 mil­lions de dol­lars. L’en­tente avec le groupe qui al­lait lan­cer le centre Mul­ti­sports était une si­tua­tion ga­gnante pour tout le monde », si­gnale le maire vau­dreuillois-do­rion­nais.

Nou­velle struc­ture

La de­mande du conseil mu­ni­ci­pal fait suite, de plus, à une re­struc­tu­ra­tion en pro­fon­deur dans l’ad­mi­nis­tra­tion du centre. Rap­pe­lons que les ges­tion­naires ont em­bau­ché l’an­cien di­rec­teur gé­né­ral de la Ville de Co­teau-du-Lac pour oc­cu­per les mêmes fonc­tions. L’équipe de ges­tion compte, no­tam­ment, sur la mise sur pied de nou­veaux ser­vices, comme le Crossfit, pour re­dy­na­mi­ser la struc­ture.

Guy Pilon af­firme avoir été en­chan­té par le plan de re­struc­tu­ra­tion lan­cé par l’ad­mi­nis­tra­tion. « J’ai une confiance ex­trême en cette équipe et leur plan », clame l’élu.

Cette confiance, aussi, as­sure Guy Pilon que la si­tua­tion fi­nan­cière de l’OSBL se­ra en ordre le 31 dé­cembre 2014. Il sou­tient que la Ville de Vau­dreuil-Do­rion croit au centre Mul­ti­sports et qu’elle ne le lais­se­ra pas tom­ber. À preuve, le conseil mu­ni­ci­pal a consen­ti un prêt de 90 000 $ pour des tra­vaux d’en­tre­tien et de ré­pa­ra­tion à ef­fec­tuer dans la struc­ture. « C’est un in­ves­tis­se­ment. Nous vou­lions of­frir quelque chose de dif­fé­rent à nos ci­toyens et aux ré­si­dents de la ré­gion. Tout est dans la nor­male », conclut Guy Pilon. (C.C.J.)

Lors de la der­nière séance or­di­naire du conseil mu­ni­ci­pal de Vau­dreuil-Do­rion, ce der­nier a de­man­dé aux ges­tion­naires du centre Mul­ti­sports de mettre fin à son congé de paie­ment. Rien de dra­ma­tique se­lon le maire Guy Pilon.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.