Les portes du mys­té­rieux royaume Pömm­land sont ou­vertes

Notre-Dame-de-l’Île-Per­rot

L'Etoile - - ACTUALITÉ - (VA.S.)

Je vou­lais faire de la cueillette de pommes une vé­ri­table ex­pé­rience », ex­plique la pro­prié­taire du Ver­ger, Nathalie Ger­vais.

Les gens ne font pas que cueillir des pommes en ve­nant au Ver­ger La­bon­té. Chaque an­née, le thème change et cette an­née, il s’agit de l’époque mé­dié­vale.

L’aven­ture com­mence avec un tour de trac­teur qui em­mène les par­ti­ci­pants au royaume du roi Clo­do­mir, pré­cise Nathalie Ger­vais. À ce mo­ment, les par­ti­ci­pants ont tous un ques­tion­naire en mains, car pour réus­sir cha­cun des la­by­rinthes, les gens doivent trou­ver les dif­fé­rentes ré­ponses à l’in­té­rieur des gi­gan­tesques la­by­rinthes de maïs.

«

Trois la­by­rinthes de maïs

Les par­ti­ci­pants ont le choix entre trois par­cours : le grand, le moyen et le petit la­by­rinthe.

Au mo­ment de la ré­dac­tion de l’ar­ticle,

Jus­qu’au 3 no­vembre, le Ver­ger La­bon­té se­ra plon­gé à l’époque mé­dié­vale afin de trans­for­mer la cueillette de pommes en une ac­ti­vi­té mé­mo­rable et édu­ca­tive.

125 per­sonnes étaient en­trées dans le grand la­by­rinthe, mais seu­le­ment 4 d’entre elles en étaient res­sor­ties avec les 15 ré­ponses. Ces quatre per­sonnes ont re­çu le pres­ti­gieux titre de che­va­lier du royaume Pömm­land.

Ceux qui font le moyen la­by­rinthe de­viennent le page du roi Clo­do­mir. Pour s’ac­quit­ter de sa mis­sion, le page doit no­ter sur sa carte les dif­fé­rentes sec­tions du châ­teau.

En­fin, pour réus­sir le petit la­by­rinthe, les par­ti­ci­pants doivent ai­der la prin­cesse Isa­belle en re­trou­vant les cinq images d’ob­jets qu’elle a per­dus.

Le la­by­rinthe de l’hor­reur

Du­rant la fin de se­maine du 25 et du 26 oc­tobre, le Ver­ger La­bon­té fê­te­ra l’Hal­lo­ween en grand puisque se­ra aménagé un la­by­rinthe de l’hor­reur. « Les ama­teurs de sen­sa­tions fortes se­ront ser­vis dans le la­by­rinthe de l’hor­reur! sou- ligne la pro­prié­taire. Tout le par­cours se fait dans le noir et des co­mé­diens s’y pro­mènent aus­si pour sur­prendre les gens. »

Il y au­ra éga­le­ment un la­by­rinthe pour les plus pe­tits où de gen­tils per­son­nages cos­tu­més se ba­la­de­ront dans un dé­cor féé­rique.

Le Ver­ger La­bon­té

Le Ver­ger La­bon­té a été créé en 1989 par Claude et Diane La­bon­té. En­vi­ron 2000 arbres ont été plan­tés dont dix va­rié­tés de pom­miers et quelques poi­riers. Chaque an­née, plu­sieurs va­rié­tés de ci­trouilles et de courges dé­co­ra­tives sont plan­tées pour l’au­to-cueillette. Au fil des ans, plu­sieurs pro­duits mai­son ont été dé­ve­lop­pés dont des pommes sé­chées, de la ge­lée, du si­rop et du beurre de pommes, tout comme des tartes, des crous­tades et des muf­fins aux pommes frais du jour.

En 2003, Nathalie Ger­vais de­vient pro­prié­taire. La qua­li­té des pommes, les bons muf­fins et le ser­vice ac­cueillant res­tent une prio­ri­té. C’est en 2005 que l’idée d’amé­na­ger un la­by­rinthe dans un champ de maïs voit le jour. En 2006, la pro­prié­taire dé­cide d’as­so­cier un thème et une col­lecte de fonds à cette ac­ti­vi­té.

PHO­TO­THÈQUE

La thé­ma­tique de cette an­née est l’âge mé­dié­val. Au dé­but, les par­ti­ci­pants étaient

ac­cueillis par le fou du roi.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.