Un ro­man qui fait voya­ger

Pierre Brume

L'Etoile - - ACTUALITÉ - VA­NES­SA SOU­LIÈRES

C’est après sa rup­ture avec son « ex » que Pierre Brume a dé­ci­dé de quit­ter le Qué­bec pour le Mexique, pour fi­na­le­ment y re­tour­ner les 16 hi­vers sui­vants. « Nous n’avons qu’une seule vie à vivre et moi, je ne vou­lais pas la man­quer, sou­ligne Pierre Brume. La vie passe trop vite quand tu tra­vailles de ma­nière rou­ti­nière du lun­di au ven­dre­di de 9 à 5. »

Être un beach bum, c’est em­bras­ser un mode de vie qui n’est pas lo­gique : « Le beach bum vit une vie épi­cu­rienne. Il vit au jour le jour, il ne sait pas ce qui l’at­tend le len­de­main ni même la jour­née même, ex­plique l’au­teur. Il oc­cupe es­sen­tiel­le­ment son temps à s’amu­ser. Il aime ren­con­trer de jo­lies femmes et faire la fête. »

Mais le beach bum vit d’abord avec peu de moyens fi­nan­ciers, c’est pour­quoi il ten­te­ra de faire n’im­porte quel tra­vail pour sur­vivre. Il dort dans des ha­macs et mange les fruits des arbres. « Con­trai­re­ment à mes amis, moi j’ai per­sis­té à suivre mon coeur et à vivre de ma vie de bo­hème, ce qui ex­plique que vers la fin de ma vie de beach bum, j’avais beau­coup plus de moyens, j’avais même des em­ployés à ma charge », té­moigne Pierre Brume.

Du pa­ra­dis à l’en­fer

Mais le beach bum doit aus­si sa­voir se mon­trer cou­ra­geux dans son in­sou­ciance, puisque la vie n’est pas tou­jours rose dans le sud : « J’ai failli mou­rir à bien des re­prises du­rant ma vie de beach bum. En fait, je dois avouer que je me trouve as­sez chan­ceux d’être en­core vi­vant

Après avoir pas­sé plus d’une quin­zaine d’an­nées sous les chauds rayons de so­leil des tro­piques à vivre toute sorte d’aven­tures à faire rê­ver, Pierre Brume a dé­ci­dé de les ra­con­ter dans un pre­mier ro­man in­ti­tu­lé Beach Bum.

« Comme je suis un nou­vel au­teur et que le suc­cès de mon ro­man n’était pas as­su­ré, l’édi­teur avec qui je fais af­faire n’avait im­pri­mé qu’un pe­tit nombre de livres. Mais mon ro­man a été un suc­cès de vente à la suite de la pa­ru­tion d’un ar­ticle dans le Jour­nal de Mon­tréal et il ne reste plus d’exem­plaires en ma­ga­sin, ré­vèle l’au­teur. D’autres exem­plaires de­vraient bien­tôt être en vente. »

Beach Bum se vend éga­le­ment en for­mat nu­mé­rique et l’au­teur ne manque pas d’am­bi­tion, car bien­tôt, trois bandes des­si­nées du pre­mier ro­man se­ront aus­si en vente. « J’at­tends même des ré­ponses pour peut-être faire une sé­rie té­lé­vi­sée », dé­voile Pierre Brume.

Pierre Brume se­ra à la Li­brai­rie Boyer de Vau­dreuil-Do­rion le mer­cre­di 1er oc­tobre pro­chain pour une séance de dé­di­cace.

vo­lume 2?

au­jourd’hui! Une fois on m’a plan­té un fu­sil dans le ventre; une autre fois, je me suis re­trou­vé dans une cel­lule cras­seuse avec un ami, parce que la po­lice nous avait sur­pris en train de fu­mer un joint et même qu’à un mo­ment don­né, j’ai failli me noyer dans l’océan alors que je fai­sais de la plon­gée en apnée avec deux amis ita­liens! », se sou­vient l’au­teur.

Pierre Brume ne re­grette pas pour au­tant ses choix de vie : « J’ai vé­cu une vie ex­cep­tion­nelle et en plus, l’éloi­gne­ment m’a permis de mieux me connaître. »

Plus au­cun exemplaire en ma­ga­sin

Et pour ceux qui ai­me­raient connaître la suite de l’his­toire de Max, le per­son­nage prin­ci­pal du ro­man, le tome 2 de la sé­rie se­ra sur les ta­blettes à la fin du mois de fé­vrier.

PHO­TO DA­NIEL CUILLE­RIER

Pierre Brume est l’au­teur du ro­man

Beach Bum.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.