Les Gym­nastes de l’Île do­minent

Équipe ca­na­dienne aux Mon­diaux de gymnastique acro­ba­tique

L'Etoile - - ÉDUCATION - YA­NICK MI­CHAUD DI­REC­TEUR DE L’IN­FOR­MA­TION

ELes quatre ath­lètes du club Les Gym­nastes de l’Île qui ont par­ti­ci­pé au Cham­pion­nat du monde de gymnastique acro­ba­tique par groupes d’âge, te­nu en France en juillet, ont lit­té­ra­le­ment do­mi­né la dé­lé­ga­tion ca­na­dienne, for­mée d’une quin­zaine d’ath­lètes de par­tout au pays.

n ef­fet, les deux duos fé­mi­nins qué­bé­cois, ins­crits dans la ca­té­go­rie des 11 à 16 ans, ont pré­sen­té des rou­tines d’élé­ments dy­na­miques et d’équi­libre de fa­çon im­pec­cable de­vant un im­po­sant pa­nel de juges. Sté­pha­nie Du­long et Léo­nie Gau­thier (26e sur 41) ain­si que Daph­né Ayotte et Sa­hi­na Bel­li­ni (29e) ont fait hon­neur à l’uni­fo­lié en mon­trant leur sa­voir-faire sans se lais­ser in­ti­mi­der par l’am­pleur du ren­dez-vous spor­tif. Les deux duos ont ob­te­nu les plus hauts poin­tages de toute l a dé­lé­ga­tion

Cette hui­tième édi­tion de la pres­ti­gieuse com­pé­ti­tion réunis­sait en­vi­ron 700 ath­lètes pro­ve­nant de 33 pays, dont cer­tains avaient des dé­lé­ga­tions d’une cin­quan­taine de gym­nastes. « Les deux duos se sont mon­trés am­ple­ment à la hau­teur. Nos ath­lètes ar­rivent à ri­va­li­ser contre l’élite des pays les plus forts en acro­sport, comme la Rus­sie, l’Ukraine, la Po­logne, la Grande-Bre­tagne, la Bel­gique, le Be­la­rus et le Por­tu­gal », a com­men­té l’en­traî­neuse Eva Ru­cka. « L’ob­jec­tif était de per­mettre à nos ath­lètes d’ac­qué­rir une pré­cieuse ex­pé­rience de com­pé­ti­tion et de ren­con­trer des di­zaines de jeunes de par­tout qui vivent la même pas­sion qu’elles », a-t-elle ajou­té. « Pour nous, c’est mis­sion ac­com­plie! »

Les en­traî­neurs Eva Ru­cka et An­dr­zej Ci­cha­lews­ki sont très fiers de leurs pro­té­gées. Cette com­pé­ti­tion n’est ac­ces­sible qu’aux meilleurs gym­nastes acro­ba­tiques au monde, et les ré­sul­tats se suivent par quelques mil­lièmes de point. Les deux duos qué­bé­cois se sont me­su­rés à des ath­lètes qui s’en­traînent deux fois par jour dans des clubs gé­né­reu­se­ment sou­te­nus par les gou­ver­ne­ments de pays ayant une re­nom­mée de longue date dans cette dis­ci­pline. « Nos filles ont dé­mon­tré qu’elles savent com­pé­ti­tion­ner à un ni­veau éle­vé. C’est très en­cou­ra­geant pour l’ave­nir, alors que cer­taines d’entre elles se pré­parent à pas­ser à un ni­veau de dif­fi­cul­té su­pé­rieur », a com­men­té l’en­traî­neur An­dr­zej Ci­cha­lews­ki. « Tou­te­fois, nous de­vons ac­croître notre pré­sence à l’échelle in­ter­na­tio­nale afin de mon­trer de quoi les ath­lètes ca­na­diens sont ca­pables. Nous n’avons pas fi­ni de faire nos preuves. »

Be­soin de sou­tien

Le pas­sage à des ni­veaux de dif­fi­cul­té su­pé­rieurs re­pré­sente un dé­fi de taille pour le club, qui n’a pas l’in­fra­struc­ture né­ces­saire au sou­tien tech­nique qu’exige l’en­traî­ne­ment d’ath­lètes élites dans cette dis­ci­pline. La né­ces­si­té d’avoir ac­cès à des lo­caux per­ma­nents se fait de plus en plus criante. Les membres du club, les ath­lètes, les en­traî­neurs et les pa­rents es­pèrent sin­cè­re­ment qu’une mu­ni­ci­pa­li­té ou un autre in­ter­ve­nant leur vien­dra en aide très bien­tôt, car ces jeunes pour­raient un jour faire rayon­ner notre ré­gion aux Jeux olym­piques. En ef­fet, bien que l’acro­sport ne soit pas en­core of­fi­ciel­le­ment un sport olym­pique, cette dis­ci­pline fe­ra par­tie des Jeux eu­ro­péens de 2015. C’est un pre­mier pas très pro­met­teur!

PHO­TO­THÈQUE

L’Équipe Ca­na­da de gymnastique acro­ba­tique

de­vant la tour Eif­fel.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.