Le blues s’em­pare de L’Île-Per­rot

4e édi­tion

L'Etoile - - ACTUALITÉ - (VA.S.)

La 4e édi­tion de l’évè­ne­ment VIP en Blues de L’Île-Per­rot a at­ti­ré plu­sieurs mil­liers de per­sonnes sa­me­di.

Le but de cette fête, sou­ligne l’or­ga­ni­sa­trice des fe st iv ité s, Mi­reille Gas­con, c’est de faire en sorte que les ci­toyens de L’Île-Per­rot se ré­ap­pro­prient le sec­teur centre et de faire la promotion des com­mer­çants de la ville. »

Les fes­ti­va­liers pou­vaient donc goû­ter aux sa­veurs de la mu­ni­ci­pa­li­té tout en as­sis­tant à des spec­tacles de mu­sique, puis­qu’une scène ex­té­rieure était spé­cia­le­ment amé­na­gée pour l’oc­ca­sion.

Si x g r oupes c om­po­saient la pro­gram­ma­tion : le pre­mier groupe, Jit­ter­bug­swing, jouait à 15 h ; en­suite, à 17 h, c’était le tour à The Flying Joes ; puis à 18 h, Mar­tin Goyette s’est em­pa­ré de la scène ; par la suite, c’était Carl Trem­blay, à 19 h ; à 20 h 15, Bob Har­ri­son

« a fait son ar­ri­vée sur les planches et en­fin, à 21 h 30, Lulu Hugues est ve­nue conclure le spec­tacle.

« Il y a beau­coup de fêtes fa­mi­liales dans la ré­gion, rap­pelle Mi­reille Gas­con. C’est pour­quoi que nous avons choi­si d’in­vi­ter des groupes de rock et de blues. Nous vou­lions of­frir un évè­ne­ment qui plai­rait aux adultes et aux jeunes adultes de la ré­gion. »

Les fes­ti­va­liers cou­raient éga­le­ment la chance de rem­por­ter des bons-ca­deaux uti­li­sables dans les com­merces pré­sents au VIP en Blues : « Les bons-ca­deaux sont très im­por­tants, pré­cise Mi­reille Gas­con. Le but pre­mier est de faire la promotion des com­merces lo­caux, nous vou­lons que les gens aillent dans les com­merces après l’évè­ne­ment. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.