Fic­tion et réa­li­té sur ces in­sectes

Pa­ra­sites do­mes­tiques

L'Etoile - - NOUVELLES RÉGIONALES - (EN)

lit dé­testent la lu­mière, le bruit et le ta­page. Bien qu’elles puissent fa­ci­le­ment se pro­pa­ger en s’at­ta­chant aux vê­te­ments et aux ba­gages, ces in­sectes sont gé­né­ra­le­ment pa­res­seux et passent la ma­jo­ri­té de leur temps au re­pos ou ca­chés.

Fic­tion ou réa­li­té : Les pro­duits chi­miques ser vant au net­toyage do­mes­tique comme l’eau de Ja­vel, les dés­in­fec­tants, et les pro­duits de net­toyage peuvent tuer et contrô­ler les four­mis et plu­sieurs autres in­sectes.

Fic­tion. Ces pro­duits ne sont pas conçus pour contrô­ler les four­mis ou autres in­sectes. Il est pos­sible de tuer ceux que vous pul­vé­ri­sez, se­lon la puis­sance du pro­duit, mais ces pro­duits

Saviez-vous que les mouches sont por­teuses d’un plus grand nombre d’agents pa­tho­gènes que les blattes? À vrai dire, la mouche do­mes­tique est deux fois plus ré­pu­gnante que la blatte : en ef­fet, elle trans­porte plus de 100 agents pa­tho­gènes tout en étant re­cou­verte de mi­cro-or­ga­nismes, et elle dé­pose des bac­té­ries chaque fois qu’elle at­ter­rit.

E« n ma­tière de pa­ra­sites, ou bien on ob­tient sou­vent de faux ren­sei­gne­ments, ou alors pas as­sez », af­firme Alice Si­nia, Ph. D., en­to­mo­lo­giste. « La for­ma­tion est es­sen­tielle pour bien gé­rer les pa­ra­sites, et pour at­té­nuer les risques qui leur sont as­so­ciés. »

Des ex­perts ex­posent ici quelques faits as­so­ciés aux pa­ra­sites, tout en ex­pli­quant s’ils sont fon­dés (réa­li­té) ou non (fic­tion).

Fic­tion ou réa­li­té : Vous trou­ve­rez des pu­naises de lit dans une pièce où il y a de l’ac­ti­vi­té.

Fic­tion. Vous n’au­rez pas né­ces­sai­re­ment des pu­naises de lit sim­ple­ment en en­trant dans une pièce où la pré­sence d’in­sectes a été ob­ser­vée. Les pu­naises de de net­toyage do­mes­tique ne sont pas for­mu­lés pour agir comme pro­duit an­ti­pa­ra­si­taire. Même si un bon en­tre­tien de la mai­son est es­sen­tiel pour réduire le risque d’une in­fes­ta­tion, il ne faut pas se fier uni­que­ment aux pro­duits de net­toyage do­mes­tique pour ré­soudre les pro­blèmes pa­ra­si­taires.

Fic­tion ou réa­li­té : Les mous­tiques sont plus at­ti­rés vers cer­taines per­sonnes que d’autres.

Réa­li­té. Cer­tains in­dices, comme la pré­sence de di­oxyde de car­bone et de sueur, peuvent at­ti­rer les mous­tiques vers cer­taines per­sonnes. C’est la rai­son pour la­quelle les mous­tiques peuvent vous en­va­hir lorsque vous faites de l’exer­cice en plein air. Ils sont at­ti­rés par le di­oxyde de car­bone et la sueur que vous pro­dui­sez.

Fic­tion ou réa­li­té : Les four­mis char­pen­tières mangent le bois.

Fic­tion. Les four­mis char­pen­tières n’ont pas la ca­pa­ci­té de di­gé­rer le bois comme les ter­mites. Elles peuvent sim­ple­ment creu­ser le bois et construire des nids dans les vides. Si la fon­da­tion en bois de votre mai­son est at­teinte par l’hu­mi­di­té ou la dé­gra­da­tion, veuillez com­mu­ni­quer avec votre spé­cia­liste en ges­tion pa­ra­si­taire pour mettre en oeuvre un pro­gramme qui ai­de­ra à gar­der ce type de four­mi à l’écart.

Fic­tion ou réa­li­té : Après avoir in­gé­ré du poi­son, les rats et les sou­ris se dé­pla­ce­ront à l’ex­té­rieur de la mai­son pour mou­rir.

Fic­tion. Les rats et les sou­ris peuvent mou­rir à n’im­porte quel en­droit, pour­vu qu’ils aient consom­mé une dose lé­tale du poi­son, et ils dé­ga­ge­ront une odeur in­dé­pen­dam­ment du lieu où ils meurent. Le poi­son ne les as­sèche pas. On at­tri­bue l’in­ten­si­té de l’odeur à la masse cor­po­relle du rat ou de la sou­ris, et à la tem­pé­ra­ture lorsque se pro­duit la dé­com­po­si­tion.

Les ex­perts vous re­com­mandent de col­la­bo­rer avec votre spé­cia­liste en ges­tion pa­ra­si­taire pour éta­blir un pro­gramme qui vien­dra à bout des pa­ra­sites qui se trouvent à l’in­té­rieur ou au­tour de votre mai­son.

PHO­TO­THÈQUE

Plu­sieurs mythes en­tourent les pu­naises de lit, comme tous les autres

pa­ra­sites do­mes­tiques.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.