Sainte-Anne-de-Bel­le­vue rend hom­mage à Fré­dé­ric Back

Jour­née de l’Éco­lo­gie

L'Etoile - - NOUVELLES RÉGIONALES - VA­NES­SA SOU­LIÈRES

Fré­dé­ric Back a d’ailleurs été l’in­vi­té spé­cial de la toute pre­mière édi­tion de la Jour­née de l’Éco­lo­gie de Sain­teAnne-de-Bel­le­vue, en 2004. Il avait alors fait un dis­cours où il a par­ta­gé son sa­voir en­vi­ron­ne­men­tal.

La Jour­née de l’Éco­lo­gie est une foire en­vi­ron­ne­men­tale qui a pour ob­jec­tif de conscien­ti­ser la po­pu­la­tion à l’éco­lo­gie lo­cale et de pro­mou­voir la pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment par des modes de vie sains et res­pec­tueux de la na­ture.

L’évè­ne­ment avait lieu sa­me­di sur la rue Sainte-Anne, près du Mar­ché pu­blic de la mu­ni­ci­pa­li­té.

Plu­sieurs ac­ti­vi­tés gra­tuites étaient of­fertes sur place pour l’oc­ca­sion comme la créa­tion d’une oeuvre col­lec­tive sur la rue Sainte-Anne avec des craies de trot­toir sur le thème de l’éco­lo­gie; à 10 h, il y avait une confé­rence de la bio­lo­giste Ge­ne­viève Za­loum, de Ser­vices En­vi­ron­ne­men­taux Fau­con; en­suite à 11 h, le Res­tau­rant Tan­doo­ri était l’hôte de la deuxième confé­rence qui por­tait sur les hi­boux.

À mi­di, les gens étaient in­vi­tés à ve­nir as­sis­ter au do­cu­men­taire : Fré­dé­ric Back : gran­deur na­ture, sui­vi de la pré­sen­ta­tion du film de Fré­dé­ric Back, L’homme qui plan­tait des arbres. Les pro­jec­tions avaient éga­le­ment lieu au Res­tau­rant Tan­doo­ri de Sainte-Anne-deBel­le­vue.

À 13 h, la guide cer­ti­fiée dans le do­maine de la my­co­lo­gie, la science qui étu­die les cham­pi­gnons, Su­san Val­vyi est ve­nue ap­prendre aux par­ti­ci­pants

Près d’un an après le dé­cès de Fré­dé­ric Back, la Ville de Sainte-Anne-de-Bel­le­vue a dé­dié la 10e édi­tion de la Jour­née de l’Éco­lo­gie à l’ar­tiste de re­nom­mée mon­diale et grand mi­li­tant pour la pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment afin de com­mé­mo­rer la to­ta­li­té de son oeuvre.

com­ment dif­fé­ren­cier les cham­pi­gnons sau­vages co­mes­tibles de ceux qui ne le sont pas. En­suite, les par­ti­ci­pants par­taient dans un boi­sé de L’Île-Per­rot en com­pa­gnie de la guide pour y trou­ver des cham­pi­gnons sau­vages co­mes­tibles.

Puis à 13 h 30, quatre arbres ont été plan­tés en l’hon­neur de la nais­sance de quatre bé­bés qui avaient préa­la­ble­ment été ins­crits. Un autre a éga­le­ment été plan­té en l’hon­neur de Fré­dé­ric Back.

Fré­dé­ric Back, ar­tiste et mi­li­tant pour l’en­vi­ron­ne­ment

Ori­gi­naire de Stras­bourg en Al­le­magne, Fré­dé­ric Back a étu­dié les arts et le des­sin en France avant d’ar­ri­ver au Ca­na­da en 1948. Il a entre autres été pro­fes­seur à l’École du meuble ain­si qu’à l’École des beaux-arts. Dans les an­nées 1950, Back a été em­bau­ché à Ra­dio-Ca­na­da où il se­ra d’abord let­treur, puis illus­tra­teur. Il agit en­suite à titre de ca­ri­ca­tu­riste à l’émis­sion Le Nez de Cléo­pâtre et conçoit des dé­cors pour la sé­rie Le Ro­man de la science, de Fer­nand Sé­guin. En 1967, il signe la ver­rière de la sta­tion de mé­tro Place-des-Arts, à Mon­tréal. Puis en 1981, il est mis en no­mi­na­tion aux Os­cars dans la ca­té­go­rie du meilleur film d’ani­ma­tion pour son film Tout-rien. L’an­née sui­vante, il est de nou­veau en lice avec son film Crac!, pour le­quel il rem­porte fi­na­le­ment la sta­tuette do­rée.

Cha­cune de ces oeuvres ref lète un mes­sage sur l’en­vi­ron­ne­ment. D’ailleurs, l’ar­tiste re­cy­clait et par­lait dé­jà de ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique dans les an­nées 1960. Il a éga­le­ment plan­té des mil­liers d’arbres à tra­vers le monde.

PHO­TO­THÈQUE

Un arbre a été plan­té en hon­neur de l’ar­tiste et mi­li­tant pour l’en­vi­ron­ne­ment, Fré­dé­ric Back, à Sainte-Anne-de-Bel­le­vue

lors de la Jour­née de l’Éco­lo­gie, sa­me­di.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.