Une soi­rée à 175 000 $ pour la FEVS

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

L’évé­ne­ment phare de la FEVS —SO­CIÉ­TÉ lui a per­mis d’ac­cu­mu­ler l’im­pres­sion­nante somme de 175 000 $ dont près de 90 000$ iront aux pro­grammes d’aide ali­men­taire aux élèves des écoles pri­maires et « Ton sac d’école comme tout le monde ».

Rap­pe­lons qu’un nombre im­por­tant d’en­fants n’ont pas ac­cès, en 2016 et dans notre ré­gion, à un dî­ner sur une base ré­gu­lière, et qu’an­nuel­le­ment plus de 200 sacs d’école sont dis­tri­bués. L’ar­gent amas­sé vien­dra ain­si gran­de­ment ai­der la FEVS à as­su­rer la réus­site sco­laire des en­fants d’ici.

Les quelques 85 000 $ res­tants ser­vi­ront à fi­nan­cer la foule de ser­vices que dis­pense la FEVS comme le pro­gramme OLO ou l’aide fi­nan­cière pour les camps de jour. « Je ne m’at­ten­dais pas à un tel suc­cès hon­nê­te­ment. Nous avons te­nu deux autres ac­ti­vi­tés dans les se­maines pré­cé­dentes. Tou­te­fois, la ré­ponse des gens a vrai­ment été im­pres­sion­nante », ex­plique So­phie Bou­cher, di­rec­trice gé­né­rale de la FEVS en en­tre­tien avec VIVA mé­dia. « Nous avons créé la Fon­da­tion des en­fants de Vaudreuil-Soulanges il y a plus de 20 ans avec la mis­sion d’ai­der les en­fants du ter­ri­toire en si­tua­tion de pau­vre­té et d’ex­clu­sion, en leur per­met­tant d’avoir une chance égale de réus­sir dans le sys­tème sco­laire et d’ac­cé­der à une vie ac­tive et va­lo­ri­sante. Nous orien­tons tou­jours nos ef­forts dans la pré­ven­tion en nous at­ta­quant aux causes des in­éga­li­tés so­ciales et nous croyons pro­fon­dé­ment à la per­ti­nence de nos pro­grammes », men­tionne Mo­nique Ro­zon-Ri­vest, pré­si­dente de la FEVS de­puis ses tout dé­buts. « Il a fal­lu beau­coup de pas­sion, de per­sé­vé­rance et d’amour des en­fants pour en ar­ri­ver à être tou­jours pré­sent en 2016, et sur­tout beau­coup de gens ex­tra­or­di­naires et gé­né­reux qui ont à coeur de nous ai­der à ai­der les en­fants. », pré­cise-t-elle.

La Fon­da­tion des en­fants de Vaudreuil-Soulanges (FEVS) te­nait ven­dre­di der­nier sa prin­ci­pale ac­ti­vi­té de fi­nan­ce­ment. La réus­site est in­dé­niable.

MO­MENTS FORTS

Un des mo­ments forts de la soi­rée a été sans contre­dit la Cho­rale FEVS. Sous la di­rec­tion de Pier-Luc Four­nier, la cho­rale a of­fert une ma­gni­fique per­for­mance qui a conquis les 275 in­vi­tés pré­sents. La chan­son « On écrit sur les murs », in­ter­pré­tée par une ving­taine d’en­fants pro­ve­nant de toute la ré­gion et de tous les mi­lieux, se vou­lait un mes­sage d’es­poir. « C’est ce que nous fai­sons à la Fon­da­tion des en­fants de Vaudreuil-Soulanges : nous don­nons es­poir ! Nous don­nons de l’es­poir aux en­fants dé­mu­nis de la ré­gion, nous leur per­met­tons de croire que c’est pos­sible de réus­sir, et ce même s’ils pro­viennent d’un mi­lieu fi­nan­cier pré­caire. Nous leur of­frons une chance égale d’y par­ve­nir », dé­clare So­phie Bou­cher. « Mon ex­pé­rience m’a per­mis de consta­ter qu’il était fa­cile de faire la dif­fé­rence dans la vie des gens, dans la vie des en­fants. Que chaque geste peut don­ner es­poir et chan­ger le fu­tur. », a-t-elle ajou­té. Le sou­per-bé­né­fice était la der­nière ac­ti­vi­té du genre pour la FEVS pour l’an­née en cours. So­phie Bou­cher pro­met toute fois des sur­prises pour 2017.

— CH­RIS­TO­PHER C. JACQUES

PHO­TO JO­SIANE PHARAND

So­phie Bou­cher, Mo­nique Ro­zon-Ri­vest, Pau­line Thau­vet­teLe­roux, pré­si­dente d’hon­neur de la soi­rée, ont mi sl ’épaule àl a roue pour ap­puyer les en­fants de la ré­gion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.