La­fre­nière de re­tour plus vite que pré­vu

L'Etoile - - SPORTS -

Les nou­velles sont bonnes pour —BOXE le Co­teau­lois Fran­cis La­fre­nière, cham­pion de l’IBF In­ter­na­tio­nal et de la CPBC pour les poids moyens. Croyant à l’ori­gine de­voir mettre sa car­rière en sus­pend le temps de su­bir des opé­ra­tions aux deux bras, il a ap­pris ré­cem­ment qu’il n’au­ra pas fi­na­le­ment à pas­ser sous bis­tou­ri. « Trois spé­cia­listes m’ont dit la même chose. J’ai sui­vi un pro­gramme de phy­sio­thé­ra­pie et je suis prêt à re­tour­ner dans l’ac­tion », com­mente le sym­pa­thique ath­lète.

Ses par­ti­sans n’au­ront pas à at­tendre long­temps pour voir la fier­té lo­cale dans un ring. En ef­fet, il par­ti­ci­pe­ra à un ga­la or­ga­ni­sé par le pro­mo­teur GYM au Ca­si­no de Mon­tréal du 10 dé­cembre. Il de­vrait com­battre en de­mi-fi­nale de la carte de boxe que conclu­ra Elei­der Al­va­rez.

« J’ai re­lan­cé mon en­traî­ne­ment il y a dé­jà trois se­maines, ex­plique Fran­cis La­fre­nière. Main­te­nant que mon com­bat est confir­mé, j’en­tame mon camp d’en­traî­ne­ment plus in­tense cette se­maine. » La dif­fé­rence entre son en­traî­ne­ment ré­gu­lier et ce­lui qu’il fait en pré­pa­ra­tion de com­bats est no­table : il passe d’une séance par jour à deux. Ce ré­gime spar­tiate lui per­met d’être une force do­mi­nante dans le ring alors qu’il s’épuise beau­coup moins vite que ses ad­ver­saires. Son en­du­rance car­dio­vas­cu­laire et sa ré­si­lience sont d’ailleurs les clés de voûte de son style de com­bat har­gneux et in­tense. Il connaître l’iden­ti­té de son ad­ver­saire pro­chai­ne­ment. Il est im­pa­tient lui-même. « Tout s’est fait très vite. J’ai com­mu­ni­qué avec mon équipe ré­cem­ment pour leur dire que j’étais prêt à un re­tour et ils m’ont trou­vé une place sur le ga­la de GYM. Les dé­tails vont suivre », lance-t-il en che­min vers le gym­nase des frères Otis et Ho­ward Grant qui su­per­visent sa pré­pa­ra­tion.

AVERY DU­VAL FAIT DES HEU­REUX

La jeune sen­sa­tion lo­cale en boxe ama­teur Avery Mar­tin Du­val n’a rien fait pour dé­ce­voir les dé­ten­teurs de billet au der­nier ga­la de boxe te­nu au club de boxe La­fre­nière sa­me­di der­nier.

Avec sa fiche de 35 vic­toires pour 2 dé­faites, le Vaudreuil-Sou­lan­geois de 15 ans concluait la soi­rée. « Il a li­vré tout un spec­tacle en plus d’en­le­ver la vic­toire de fa­çon plus que dé­ci­sive. Il est bon, très bon, ce jeune-là », sou­tient Fran­cis La­fre­nière qui en­traîne le jeune homme de­puis qu’il a mis les pieds dans son gym­nase il y a trois ans. Dans l’en­semble, le pro­prié­taire du club de boxe est aus­si très heu­reux du dé­rou­le­ment de la soi­rée. « On a es­sayé quelque chose de nou­veau en lan­çant un par­ty d’Hal­lo­ween tout de suite après le ga­la. L’am­biance pen­dant toute la soi­rée était vrai­ment gé­niale. Mes boxeurs ont bien fait et cer­tains n’ont tou­te­fois pas ga­gné. Ça fait par­tie du sport », conclut Fran­cis La­fre­nière.

C.C.J.

PHOTOTHÈQUE

Fran­cis La­fre­nière a fait écar­quillé bien des yeux, dont ceux d’Yvon Mi­chel, lors de son com­bat vic­to­rieux contre le ru­sé Re­nan St-Juste.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.