Le gou­ver­ne­ment doit faire mieux se­lon Guy Le­clair

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Es­ti­mant que le fi­nan­ce­ment des or­ga­nismes com­mu­nau­taires doit être re­haus­sé, le dé­pu­té pé­quiste de Beau­har­nois, Guy Le­clair, ap­puie la cam­pagne « En­ga­gez vous pour le com­mu­nau­taire ».

Dans le cadre de cette cam­pagne, —PO­LI­TIQUE 4000 or­ga­nismes d’ac­tion com­mu­nau­taire à tra­vers le Qué­bec se mo­bi­li­se­ront, cette se­maine, pour sen­si­bi­li­ser la po­pu­la­tion à leur mis­sion.

« Il faut que le fi­nan­ce­ment de ces or­ga­nismes soit adé­quat. Plus que ja­mais, nous voyons les ef­fets dé­sas­treux de l’aus­té­ri­té li­bé­rale sur les per­sonnes vul­né­rables qui bé­né­fi­cient du sou­tien d’or­ga­nismes com­mu­nau­taires. En ef­fet, il y a de plus en plus de jeunes, de fa­milles et d’aî­nés qui ont be­soin d’aide, et les or­ga­nismes ont de moins en moins de res­sources pour les ac­com­pa­gner », a ex­po­sé Guy Le­clair. « S’il re­fuse de re­haus­ser leur fi­nan­ce­ment, le gou­ver­ne­ment contraint ces or­ga­nismes à ra­tion­ner leurs ser­vices, ce qui pri­ve­ra des mil­liers de per­sonnes vul­né­rables d’un sou­tien qui leur est pour­tant es­sen­tiel. Au Par­ti Qué­bé­cois, nous croyons que la ri­chesse d’une so­cié­té se me­sure aus­si par la fa­çon dont elle prend soin des plus dé­mu­nis, et ce­la passe no­tam­ment par le sou­tien aux or­ga­nismes com­mu­nau­taires. Avec le Par­ti li­bé­ral au pou­voir, une coupe n’at­tend pas l’autre, et la si­tua­tion se dé­té­riore sans cesse da­van­tage », a éga­le­ment dé­plo­ré le dé­pu­té. Ce­lui-ci rap­pelle qu’à l’au­tomne 2013, le gou­ver­ne­ment du Par­ti Qué­bé­cois avait an­non­cé une aug­men­ta­tion si­gni­fi­ca­tive des bud­gets al­loués aux or­ga­nismes com­mu­nau­taires, et ce, à la suite de l’adop­tion una­nime d’une mo­tion ré­cla­mant un tel re­haus­se­ment. Se­lon lui, les li­bé­raux, dès leur ar­ri­vée au pou­voir, en 2014, ont tou­te­fois dé­ci­dé d’an­nu­ler cette aug­men­ta­tion. « Ja­mais n’au­ra-t-on vu un gou­ver­ne­ment faire preuve d’au­tant d’in­co­hé­rence », a-t-il dé­non­cé.

« Le gou­ver­ne­ment doit re­con­naître aux or­ga­nismes com­mu­nau­taires leur au­to­no­mie et leur ca­pa­ci­té d’agir se­lon leurs va­leurs. Il doit éga­le­ment ces­ser d’exi­ger d’eux qu’ils four­nissent des ser­vices pour les­quels lui-même s’est désen­ga­gé. Nos di­ri­geants ont le de­voir de s’as­seoir avec les or­ga­nismes et de re­con­naître une fois pour toutes le tra­vail pré­cieux qu’ils réa­lisent au quo­ti­dien et le fi­let so­cial qu’ils re­pré­sentent. Le Par­ti Qué­bé­cois por­te­ra la voix du mi­lieu com­mu­nau­taire à l’As­sem­blée na­tio­nale; il en va du bien-être de notre so­cié­té », a conclu Guy Le­clair.

— C.C.J.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.