Oc­tobre 2016 : Ten­dances du mar­ché im­mo­bi­lier ré­si­den­tiel

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

La Chambre im­mo­bi­lière —IM­MO­BI­LIER du Grand Mon­tréal (CIGM) pu­bliait cette se­maine les plus ré­centes sta­tis­tiques du mar­ché im­mo­bi­lier ré­si­den­tiel de la ré­gion mé­tro­po­li­taine de re­cen­se­ment (RMR) de Mon­tréal, éta­blies d’après la base de don­nées pro­vin­ciale Cen­tris des cour­tiers im­mo­bi­liers.

Ain­si, 3 083 ventes ré­si­den­tielles ont été conclues au cours du mois d’oc­tobre 2016, soit une aug­men­ta­tion de 8 % par rap­port à oc­tobre 2015. Il s’agit d’une 19e hausse men­suelle des ventes au cours des 20 der­niers mois et du meilleur mois d’oc­tobre en termes d’ac­ti­vi­té de­puis 2009.

VENTES PAR SEC­TEURS

Cha­cun des cinq prin­ci­paux sec­teurs de la RMR a par­ti­ci­pé à la crois­sance des ventes en oc­tobre.

Vaudreuil-Soulanges a af­fi­ché la plus forte pro­gres­sion d’ac­ti­vi­té, alors que le nombre de tran­sac­tions y a bon­di de 45 %. La Rive-Sud (+10 %), l’île de Mon­tréal (+6 %), la Rive-Nord (+6 %) et La­val (+6 %) ont éga­le­ment vu leur nombre de tran­sac­tions aug­men­ter. CA­TÉ­GO­RIES DE PROPRIÉTÉS

La co­pro­prié­té et le plex ont en­re­gis­tré des hausses de ventes de 13 % et de 12 %, res­pec­ti­ve­ment, tan­dis que l’uni­fa­mi­liale a vu son nombre de tran­sac­tions croître plus mo­des­te­ment, soit de 5 %.

AU CHAPITRE DES PRIX

À l’échelle de la RMR, le prix mé­dian des uni­fa­mi­liales a af­fi­ché une lé­gère hausse de 1 % par rap­port à oc­tobre 2015, pour s’éta­blir à 302 500 $.

La moi­tié des co­pro­prié­tés se sont tran­si­gées à un prix su­pé­rieur à 245 000 $, ce qui cor­res­pond à une aug­men­ta­tion du prix mé­dian de 2 % sur un an. Fi­na­le­ment, après avoir aug­men­té de 7 % au cours du mois pré­cé­dent, le prix mé­dian des plex de 2 à 5 lo­ge­ments (460 000 $) a pro­gres­sé de seule­ment 1 %.

« Les ré­sul­tats d’oc­tobre suivent la ten­dance ob­ser­vée de­puis le dé­but de l’an­née », note Da­niel Da­ge­nais, pré­sident du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion de la CIGM. « Il est trop tôt pour voir une quel­conque in­ci­dence des nou­velles règles hy­po­thé­caires qui sont en­trées en vi­gueur au mi­lieu du mois. D’une part, il faut sa­voir que les ventes en­re­gis­trées portent sur des pro­messes d’achat qui ont ha­bi­tuel­le­ment été ef­fec­tuées quelques jours au­pa­ra­vant. D’autre part, le dé­lai entre l’an­nonce des nou­velles règles (3 oc­tobre) et leur mise en ap­pli­ca­tion (17 oc­tobre) ne don­nait pas suf­fi­sam­ment de temps aux ache­teurs pour de­van­cer leur achat afin d’évi­ter d’être sou­mis aux nou­velles mo­da­li­tés », ajoute Da­niel Da­ge­nais.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.