En­fin des spec­tacles à Vaudreuil-Do­rion

L'Etoile - - DIVERTISSEMENT -

L’homme der­rière le —SPEC­TACLES con­cept VSOUL est Éric Gi­rard. Na­tif de Notre-Dame-de-l’Île-Per­rot et ha­bi­tant main­te­nant à Co­teau-du-Lac, il sou­haite of­frir des spec­tacles de qua­li­té aux gens de sa ré­gion où il n’y a pas vrai­ment de salle dé­diée aux spec­tacles.

« On avait Chez Mau­rice et Vals­pec, mais vrai­ment pas dans la même MRC. Il y a Co­teau-du-Lac aus­si qui en offre, mais je vou­lais avoir une plus grande salle. Vrai­ment une salle dé­diée aux spec­tacles », ex­plique Éric Gi­rard, qui est seul dans cette aven­ture, mais bé­né­fi­cie d’un sou­tien pro­fes­sion­nel du CLD Vaudreuil-Soulanges dans le dé­mar­rage de son en­tre­prise.

AU PRO­GRAMME

Pour le mo­ment, la pro­gram­ma­tion compte huit spec­tacles : Jean-Tho­mas Jo­bin (28 jan­vier), Sexe illé­gal (25 fé­vrier), Steve Hill (3 mars), Ar­thur L’aven­tu­rier (19 mars), Ian Kel­ly (25 mars), Sté­phane Fal­lu (1er avril), Les pe­tites tounes (2 avril) ain­si que Do­mi­nic et Mar­tin (12 mai). Ce­lui qui a as­su­ré la di­rec­tion gé­né­rale du Théâtre des Cas­cades pen­dant cinq ans confec­tionne lui-même la pro­gram­ma­tion de VSOUL. « Je vais y al­ler avec les op­tions du mo­ment. Je vais ten­ter d’of­frir un di­ver­tis­se­ment as­sez large. Je viens du mi­lieu du théâtre, pen­dant cinq ans j’ai été au Théâtre des Cas­cades, je ne ferme pas ça non plus au théâtre », ajoute Éric Gi­rard qui loue la salle ap­par­te­nant à la Com­mis­sion sco­laire des Trois-Lacs pour y pré­sen­ter les spec­tacles qu’il dif­fuse.

Le pro­jet d’Éric Gi­rard, n’est pas en­core mon­té aux oreilles de la pré­si­dente de la Com­mis­sion sco­laire des Trois-Lacs, Fran­cine St-De­nis. Cette der­nière a dé­jà ins­tau­ré une ré­flexion avec la Ville de Vaudreuil-Do­rion con­cer­nant la ré­no­va­tion de la salle.

« Un jour, on rêve qu’elle re­de­vienne une belle grande salle de spec­tacles digne des 500 places qu’elle contient. Cette salle est bien pla­cée au ni­veau de la ré­gion. Tout le monde est col­lé sur cette salle. Le sta­tion­ne­ment est im­mense. Il y a quelque chose là. On rêve de la trans­for­mer. Com­ment peut-on rê­ver plus loin. Cette salle est sou­su­ti­li­sée. Il faut l’ou­vrir à la com­mu­nau­té », lance Fran­cine St-De­nis qui, même si elle n’a pas en­ten­du par­ler du pro­jet VSOUL, rêve que le théâtre Paul-Émile-Me­loche re­de­vienne une salle de spec­tacles.

De nom­breux ci­toyens de Vaudreuil-Do­rion ré­clament de­puis long­temps une salle de spec­tacles près de chez eux. Ils se­ront heu­reux d’ap­prendre l’ar­ri­vée de VSOUL, qui pré­sen­te­ra des spec­tacles va­riés au théâtre Paul-Émile-Me­loche.

ORI­GINE DU NOM

VSOUL se veut un di­mi­nu­tif créé à par­tir de Vaudreuil-Soulanges, ex­plique Éric Gi­rard. Il dé­sire re­pré­sen­ter l’âme de Vaudreuil et d’une vie har­mo­nieuse. « C’est comme la vie avec l’âme », sou­ligne-t-il. Comme les autres dif­fu­seurs, Éric Gi­rard es­père tis­ser des liens avec di­vers par­te­naires, dont des res­tau­ra­teurs, pour faire des offres in­té­res­santes au pu­blic avant ou après les spec­tacles. La pro­gram­ma­tion pour­rait s’en­ri­chir dans les pro­chaines se­maines. Les billets sont ven­dus en ligne au vsoul.ca.

— CA­RO­LINE BONIN

PHO­TO CA­RO­LINE LA­MARRE

Les spec­tacles au­ront lieu dans la salle du Théâtre Paul-Émile-Me­loche pou­vant conte­nir jus­qu’à 500 per­sonnes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.