Consul­ta­tions pu­bliques sur la réus­site sco­laire : ré­flé­chir pour mieux agir

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Sé­bas­tien Proulx, mi­nistre de l’Édu­ca­tion du Qué­bec, fait pré­sen­te­ment une tour­née des ré­gions du Qué­bec dans le cadre des consul­ta­tions pu­bliques sur la réus­site édu­ca­tive. Il était à Sa­la­ber­ry-deVal­ley­field lun­di.

Dans ce qui était sa trei­zième consul­ta­tion —ÉDU­CA­TION du genre de­puis le lan­ce­ment de sa tour­née, le mi­nistre Proulx a pu en­tendre les constats et les idées d’ac­teurs im­pli­qués au quo­ti­dien dans l’édu­ca­tion des jeunes Qué­bé­cois, mais aus­si de re­pré­sen­tants de di­vers or­ga­nismes qui vou­laient for­mu­ler leurs re­com­man­da­tions. Rap­pe­lons que ces consul­ta­tions se veulent une large ré­flexion­sur la vi­sion à adop­ter par le gou­ver­ne­ment pour l’édu­ca­tion. Elle vise trois grands ob­jec­tifs: sus­ci­ter des ré­flexions sur ce que de­vraient être les prio­ri­tés pour la réus­site édu­ca­tive; faire émer­ger de nou­velles idées; dé­ve­lop­per une vi­sion com­mune et in­no­vante de la réus­site édu­ca­tive qui s’ins­crit de la pe­tite en­fance jus­qu’à l’âge adulte.

« La tour­née est une grande ré­flexion où tout est dis­cu­ter. Nous n’avons pas de so­lu­tions

toutes faites à l’avance. »

POINT DE VUE MONTÉRÉGIEN

Les com­mis­sions sco­laires de la Mon­té­ré­gie étaient re­pré­sen­tées à l’hô­tel Pla­za de Sa­la­ber­ry-de-Valleyfield par An­drée Bou­chard, pré­si­dente du Re­grou­pe­ment des com­mis­sions sco­laires de la Mon­té­ré­gie (RCSM). Cette der­nière a pro­fi­té de la tri­bune qui lui était of­ferte pour ex­po­ser la réa­li­té de la com­mis­sion sco­laire des TroisLacs, entre autres.

Se­lon An­drée Bou­chard, la ré­gion se dis­tingue par sa di­ver­si­té, mais aus­si par son be­soin gran­dis­sant de maind’oeuvre qua­li­fiée. Ain­si, elle mi­lite pour des me­sures afin d’en­cou­ra­ger et de rendre ac­ces­sible la for­ma­tion pro­fes­sion­nelle. Sou­li­gnons que dans Vau­dreuil-Soulanges spé­ci­fi­que­ment, de nom­breuses études dé­montrent que le bas­sin ac­tuel de tra­vailleurs for­més ne pour­ra com­bler les dé­parts à la re­traite dans les pro­chaines an­nées; d’où l’im­por­tance de sti­mu­ler la for­ma­tion pro­fes­sion­nelle afin de ne pas mettre un frein à la crois­sance éco­no­mique lo­cale.

D’un autre cô­té la RCSM in­siste que « la fu­ture po­li­tique sur la réus­site édu­ca­tive doit se tra­duire da­van­tage en une vi­sion de l’édu­ca­tion qu’en des moyens d’ac­tion ». Ain­si, les com­mis­sions sco­laires ne sou­haitent pas voir le mi­nis­tère de l’Édu­ca­tion prendre trop de place dans la ges­tion ré­gio­nale.

L’IM­POR­TANCE DE LA CONSUL­TA­TION

En en­tre­vue avec VI­VA mé­dia, le mi­nistre Proulx ré­pond à cette pré­oc­cu­pa­tion. « Je vi­site les ré­gions pour en­tendre les par­ti­cu­la­ri­tés. Par­tout au Qué­bec les en­jeux se res­semblent, mais toutes les ré­gions ne partent pas de la même place », ex­plique l’élu. Il sou­ligne aus­si qu’il n’a pas l’in­ten­tion de faire du mur-à-mur en termes d’édu­ca­tion au Qué­bec. « En juin der­nier, j’ai li­bé­ré un bud­get de 225 mil­lions de dol­lars que les com­mis­sions sco­laires peuvent uti­li­ser avec flexi­bi­li­té », pour­suit-il. Aux dires du mi­nistre, les consul­ta­tions pu­bliques sont aus­si im­por­tantes puis­qu’elles per­mettent de ci­bler les pro­blé­ma­tiques et de trou­ver des so­lu­tions concrètes et glo­bales pour y re­mé­dier. Pour lui, cette étape doit pri­mer sur les dis­cus­sions bud­gé­taires. « On doit trou­ver les le­viers que l’on veut bou­ger avant de par­ler d’ar­gent. Je ne veux pas faire plus de ce qui ne marche pas, ex­plique Sé­bas­tien Proulx. Nous al­lons nous as­su­rer que nous avons les bonnes mé­thodes avant d’y at­tri­buer le bud­get at­tri­bué au mi­nis­tère de l’Édu­ca­tion. » Le mi­nistre de l’Édu­ca­tion se­ra de re­tour à Salaberryde-Valleyfield lun­di pro­chain pour une deuxième jour­née de consul­ta­tions en Mon­té­ré­gie.

— CH­RIS­TO­PHER C. JACQUES

JACQUES PHO­TO CH­RIS­TO­PHER C.

Sé­bas­tien Proulx par­court le Qué­bec pour entre les ac­teurs im­pli­qués en édu­ca­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.