Les se­crets de Nicolas Noël

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

L’hi­ver est ar­ri­vé au même mo­ment que le pas­sage du vrai père Noël à la salle Al­bert-Du­mou­chel, di­manche der­nier. La salle était comble pour les deux re­pré­sen­ta­tions du spec­tacle de Nicolas Noël et de son com­plice Gré­sille, le plus grand des lu­tins. Avant de ren­con­trer les fa­milles à la sor­tie de la salle, père Nicolas Noël a ré­pon­du à nos ques­tions.

Les en­fants sont tou­jours sages. Tu sais, en un an tout ce qu’ils doivent faire pour faire gran­dir leur coeur : apprendre à lire, à comp­ter, à mar­cher, à res­pec­ter les consignes de ma­man et du pro­fes­seur… Et tu vou­drais que moi, une fois par an­née, j’aille leur dire s’ils ont été sages ou non. C’est plu­tôt à cer­tains adultes que je po­se­rais la ques­tion, pas aux en­fants.

EST-CE QUE C’EST MÈRE NOËL QUI

VOUS GÂTE À NOËL ET QUEL CA­DEAU

AI­ME­RIEZ-VOUS AVOIR?

Le plus beau des ca­deaux, c’est toi, mon ami. Oui, parce que toi tu es l’adulte de de­main. C’est toi qui pour­ras faire en sorte qu’on puisse de­ve­nir meilleur. C’est pour ça que je t’in­vite sou­vent à faire gran­dir ton coeur, à es­sayer de trou­ver un pe­tit dé­fi pour t’amé­lio­rer. Cer­tains pour­raient se pré­pa­rer plus ra­pi­de­ment pour al­ler à l’école. D’autres pour­raient ran­ger un peu mieux leur chambre. Ou en­core, on peut es­sayer d’avoir moins de dé­cou­ra­ge­ment pour faire les de­voirs. Tu vois, quand on prend un pe­tit dé­fi et qu’on es­saye de de­ve­nir meilleur pour l’an­née qui vient, on de­vient un être hu­main meilleur et qui sait, peut-être que c’est toi qui plus tard fe­ras la paix dans le monde. J’ai confiance en toi.

UNE DER­NIÈRE PE­TITE QUES­TION

POUR VOUS. VOUS FAITES PLU­SIEURS

SPEC­TACLES ET APRÈS

IL Y A LA GRANDE DIS­TRI­BU­TION

DE NOËL. J’IMA­GINE QU’APRÈS

VOUS AL­LEZ PRENDRE DES PE­TITES

VA­CANCES. QU’EST-CE QUE VOUS

FE­REZ?

Comme tout le monde, je vais dans le sud. Au Pôle Sud. Je vais ren­con­trer mes amis. Pour vrai. Il y a des pe­tits lu­tins au Pôle Sud aus­si. On s’ins­talle sur un gla­cier et l’on se fait do­rer au so­leil de l’An­tarc­tique. Le reste de l’an­née, je ne suis pas tou­jours en train de t’ob­ser­ver. J’ai d’autres choses à faire, mais de temps en temps je prends de tes nou­velles. Je re­garde dans ma boule ma­gique com­ment tu fais pour de­ve­nir grand dans ton coeur et je prends des pe­tites notes. C’est tou­jours pour sa­voir ce que tu fais de meilleur dans ton coeur et de meilleur avec les gens qui t’en­tourent et qui t’aiment.

MER­CI NICOLAS NOËL!

N’ou­blie pas, le ca­deau que je te donne à Noël, je ne te le donne pas parce que tu as été sage, je te le donne parce que j’ai confiance en toi. Parce que je sais qu’en­core cette an­née, tu fe­ras gran­dir ton coeur. Joyeux Noël et à tous une belle nuit ma­gique!

CA­RO­LINE BO­NIN

PHO­TO CA­RO­LINE BO­NIN

Père Nicolas Noël a été gé­né­reux de son temps lors de son ar­rêt à la salle Al­bert-Du­mou­chel.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.