Francis La­fre­nière connait le nom de son ad­ver­saire

L'Etoile - - SPORTS -

Le pu­gi­liste Francis La­fre­nière —BOXE

(12(7 ko)-5-2), de Les Co­teaux, se­ra en ac­tion le 10 dé­cembre au Ca­si­no de Mon­tréal. Il y af­fron­te­ra le Po­lo­nais Da­mian Mie­lewc­zyk (10 (7 ko)-2-0) dans un com­bat où La­fre­nière, cham­pion de l’IBF In­ter­na­tio­nal chez les poids moyens (160 livres), met­tra en jeu son titre.

« Il a une bonne force de frappe et une bonne tech­nique. Il est aus­si ré­sis­tant. Il a don­né du fil à re­tordre à Sé­bas­tien Bouchard qui m’a bat­tu chez les ama­teurs. Je crois que c’est un bon dé­fi », lance La­fre­nière.

La fiche de son fu­tur ad­ver­saire cache un dé­fi pour le boxeur lo­cal. « Il n’a ja­mais été mis K.O. J’ai­me­rais bien être ce­lui qui noir­ci­ra sa fiche pour la pre­mière fois », clame-t-il.

RE­MISE EN FORME

Bles­sé aux deux bras quelques temps avant son der­nier duel, La­fre­nière pen­sait devoir pas­ser sous le bis­tou­ri pour re­mé­dier à la si­tua­tion. Il n’a pas eu à le faire mais il doit re­voir quelque peu ses mé­thodes de pré­pa­ra­tion en vue de son pro­chain ad­ver­saire. « Ça n’a pas été fa­cile dans les pre­mières se­maines. J’ai dû y al­ler plus mo­lo et ça me ren­dait in­con­for­table de ne pas avoir l’im­pres­sion de m’en­traî­ner à fond, confie le pu­gi­liste. Ça va mieux de­puis quelques se­maines et je suis là où je veux être à trois se­maines de mon com­bat. » La­fre­nière as­su­re­ra le com­bat en quart de fi­nale d’un ga­la qui se­ra conclut par le mi-lourd Elei­der Al­va­rez.

AU DÉ­FI

Le Ca­li­for­nien Da­shon John­son (21(6 ko)-20-3) a lan­cé un dé­fi à Francis La­fre­nière la se­maine der­nière via les ré­saux so­ciaux. L’Amé­ri­cain de­man­dait au Co­teau­lois un af­fron­te­ment en jan­vier. Or, se­lon le prin­ci­pal in­té­res­sé, il y a très peu de chance que ce duel se concré­tise.

« Mes pro­mo­teurs sont ab­so­lu­ment contre. John­son veut que je mette ma cein­ture en jeu mais lui n’offre rien en re­tour. Aus­si, même en ga­gnant, je ne re­ti­re­rais pas grand chose. Je ne mon­tre­rais pas vrai­ment au clas­se­ment. En plus, j’ai un autre com­bat pré­vu à la fin jan­vier », sou­tient l’af­fable ath­lète. Tou­te­fois, il voit d’un bon oeil ce type d’in­vi­ta­tion. Il sou­ligne que ça montre qu’il mé­rite de plus en plus d’at­ten­tion sur la pla­nète boxe.

— C.C.J.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.