Du nou­veau en san­té dans Vau­dreuil-Sou­langes

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

De­puis les ré­cents chan­ge­ments de struc­ture au mi­nis­tère de la San­té et des Ser­vices so­ciaux qui ont ame­né à la créa­tion des Centre in­té­gré de san­té et de ser­vices so­ciaux (CISSS) et la disparition du CSSS de Vau­dreuil-Sou­langes, la Fondation du CSSS de Vau­dreuil-Sou­langes de­vait chan­ger son nom.

Nous de­vions éga­le­ment chan­ger —SAN­TÉ « nos ob­jets pour ré­pondre à la ve­nue d’un hô­pi­tal dans Vau­dreuil-Sou­langes », ex­plique De­nis La­pointe.

À la suite de l’an­nonce de l’ac­qui­si­tion du ter­rain pour le fu­tur hô­pi­tal, pre­mière étape de la réa­li­sa­tion du pro­jet, il fal­lait chan­ger les tra­vaux d’ap­proche pour mieux ré­pondre à la mis­sion.

« Nous avons en­ta­mé les dé­marches pour de­man­der de nou­velles lettres pa­tentes sup­plé­men­taires afin de chan­ger notre nom et nos ob­jets. Ain­si, à par­tir de la fin oc­tobre 2016, nous sommes de­ve­nus la Fondation du Centre hos­pi­ta­lier Vau­dreuilSou­langes (FCHVS) », lance fiè­re­ment De­nis La­pointe.

Dans l’op­tique de suivre le dé­ve­lop­pe­ment de l’hô­pi­tal, le con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion de la Fondation a in­té­gré un re­pré­sen­tant du CISSSMO, afin de créer un lien di­rect avec les di­ri­geants en san­té de la ré­gion et du mi­nis­tère.

FAIRE CONNAÎTRE LA FONDATION

« Avec la ve­nue de l’hô­pi­tal, un des ob­jec­tifs de la Fondation est de se rendre pu­blique en in­té­res­sant un plus grand nombre de ci­toyens à oeu­vrer pour l’hô­pi­tal. Il faut dons que les ci­toyens dé­montrent leurs in­té­rêts en tra­vaillant dans la Fondation pour qu’elle de­vienne un com­plé­ment es­sen­tiel au mi­nis­tère de la San­té­dans le dé­ve­lop­pe­ment de notre hô­pi­tal. Pour que la vo­ca­tion de notre hô­pi­tal soit ré­gio­nale, il nous faut une re­pré­sen­ta­ti­vi­té des ci­toyens qui tient compte de notre grand ter­ri­toire et de cha­cun de ses sec­teurs. En plus de tra­vailler à la ve­nue d’un hô­pi­tal, notre Fondation s’est do­tée d’une mis­sion plus large et in­clu­sive, celle d’amé­lio­rer la san­té dans Vau­dreuil-Sou­langes », in­dique De­nis La­pointe.

UN DOS­SIER QUI AVANCE

Dans la phase ac­tuelle de mise en place de l’hô­pi­tal, des re­pré­sen­tants de la Fondation, ain­si que des élus de Vau­dreuil-Sou­langes ont des ren­contres pour suivre l’avan­ce­ment du dos­sier. Le lun­di 28 no­vembre, une ren­contre s’est te­nue avec le mi­nistre de la San­té, Gaé­tan Bar­rette, les dé­pu­tées Lu­cie Char­le­bois et Ma­rie-Claude Ni­chols, le pré­fet de la MRC et les maires de Vau­dreuil-Do­rion et Saint-La­zare. « Cette ren­contre a per­mis de faire le point sur l’avan­ce­ment du dos­sier. Le plan cli­nique, pre­mière étape du pro­ces­sus de réa­li­sa­tion, de­vrait être dé­po­sé au prin­temps 2017. D’autres ren­contres in­ter­mi­nis­té­rielles sont pré­vues en jan­vier pour cla­ri­fier cer­tains points du dos­sier », as­sure De­nis La­pointe. Comme le mi­nistre l’a ex­pri­mé, l’hô­pi­tal est dans les prio­ri­tés, mais il pré­cise que pour réa­li­ser un pro­jet ma­jeur d’in­fra­struc­ture, tel qu’un hô­pi­tal, il faut res­pec­ter un pro­ces­sus qui peut paraître long, mais es­sen­tiel, afin d’évi­ter les er­reurs.

PHOTO JO­SIANE FARAND

Les membres de la Fondation ont adop­té un nou­veau nom, la Fondation du Centre hos­pi­ta­lier Vau­dreuil-Sou­langes, afin de se rap­pro­cher de leur mis­sion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.