Une main ten­due en tout temps

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

À l’ap­proche de Noël, le ré­flexe de don­ner est bien an­cré dans la com­mu­nau­té. Cette an­née, pour­quoi ne pas éga­le­ment mi­ser sur le ré­flexe d’écouter et de tendre la main aux per­sonnes vi­vant des dif­fi­cul­tés per­son­nelles?

Le temps des Fêtes est une —SAN­TÉ pé­riode de ré­jouis­sance et de par­tage avec pa­rents et amis. Tou­te­fois, des per­sonnes vi­vant de grands dé­fis émo­tion­nels, comme une sé­pa­ra­tion, l’iso­le­ment, la so­li­tude, la perte d’un em­ploi, un deuil ou des dif­fi­cul­tés fi­nan­cières peuvent voir leur dé­tresse am­pli­fiée en cette pé­riode de l’an­née. À ce titre, il im­porte de rap­pe­ler l’exis­tence du seul centre de crise et de pré­ven­tion du sui­cide dans la ré­gion, Le Tour­nant.

« Le temps des Fêtes peut ef­fec­ti­ve­ment être une pé­riode dif­fi­cile pour les gens qui, par exemple, ont des rap­ports ten­dus avec leur fa­mille », confirme Alexan­dra La­li­ber­té, di­rec­trice de l’or­ga­nisme.

TOU­JOURS À L’ÉCOUTE

Dans le temps des Fêtes comme à l’ha­bi­tude, Le Tour­nant offre un ser­vice 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. En cas de be­soin, les ci­toyens de Vau­dreuilSou­langes peuvent prendre le té­lé­phone et com­po­ser le 450 371-4090 pour dis­cu­ter avec une in­ter­ve­nante pro­fes­sion­nelle for­mée.

Que ce soit pour soi-même ou pour un proche pour qui l’on s’in­quiète, il n’y a pas de rai­sons trop bé­nignes pour joindre le centre. « Il ne faut pas hé­si­ter à nous joindre en croyant que la rai­son ne le jus­ti­fie pas. Notre équipe est là pour ça », in­siste Alexan­dra La­li­ber­té.

Se­lon les cas et les be­soins, l’or­ga­nisme pro­pose un ser­vice de ren­contres à do­mi­cile, ou un ser­vice de ré­pit de quelques jours dans ses ins­tal­la­tions d’hé­ber­ge­ment.

À tout mo­ment, on peut ob­te­nir un ser­vice

de proxi­mi­té en com­mu­ni­quant avec le Centre de crise et de pré­ven­tion du sui­cide Le Tour­nant au

450 371-4090.

SOU­TIEN À LA FA­MILLE

Le Centre Le Tour­nant tra­vaille éga­le­ment au­près des per­sonnes en­deuillées par sui­cide, pro­po­sant entre autres un groupe de sou­tien.

D’ailleurs, un père en­deuillé par le sui­cide de son fils pro­pose ac­tuel­le­ment une ac­ti­vi­té de dé­co­ra­tion de bons­hommes de neige à la ferme Quinn, dans le but d’amas­ser des fonds pour le groupe de sou­tien du Centre Le Tour­nant. « Tout le monde en­semble, on peut vé­ri­ta­ble­ment faire une dif­fé­rence sur la réa­li­té du sui­cide », conclut la di­rec­trice.

PHOTOTHÈQUE

L’équipe du Centre de crise et de pré­ven­tion du sui­cide Le Tour­nant est pré­sente 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 pour la com­mu­nau­té de Vau­dreuil-Soulanges.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.