Quand votre toi­ture doit-elle être dé­nei­gée?

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Dans des condi­tions hi­ver­nales —PRO­PRIÉ­TÉ nor­males et si la struc­ture du bâ­ti­ment n’a pas été mo­di­fiée, il n’y a gé­né­ra­le­ment pas lieu de s’at­ta­quer au cou­vert de neige d’une ha­bi­ta­tion. En ef­fet, les toits plats et in­cli­nés sont en prin­cipe construits de ma­nière à pou­voir sup­por­ter des charges de neige propres à chaque ré­gion.

La plus grande vi­gi­lance est ce­pen­dant re­quise lorsque les ac­cu­mu­la­tions de neige s’avèrent ex­cep­tion­nelles, par­ti­cu­liè­re­ment en pé­riode de re­doux ou lors d’un épi­sode de ver­glas. En pa­reille si­tua­tion, la charge se trouve du coup consi­dé­ra­ble­ment ac­crue et le drai­nage nor­mal de la toi­ture peut être en­tra­vé par la for­ma­tion de glace. OU­VRIR L’OEIL ET TENDRE L’OREILLE Sa­chez que, le plus sou­vent, un toit sur­char­gé lan­ce­ra d’abord des ap­pels à l’aide. En pé­riode cri­tique, il faut donc être at­ten­tif aux signes avant-cou­reurs que consti­tuent no­tam­ment les cra­que­ments in­ha­bi­tuels, la dé­for­ma­tion d’un pla­fond, l’ap­pa­ri­tion de fis­sures et le frot­te­ment des portes.

Ces symp­tômes jus­ti­fie­ront le dé­clen­che­ment d’une in­ter­ven­tion pré­ven­tive.

PRENDRE LA SI­TUA­TION EN MAIN Mais at­ten­tion, le dé­nei­ge­ment d’une toi­ture est un travail dé­li­cat. Il est re­com­man­dé d’uti­li­ser des ou­tils en bois ou en plas­tique, et non poin­tus ou tran­chants. Cette opé­ra­tion com­porte bien sûr des risques de chute et même d’élec­tro­cu­tion pour les per­sonnes qui y pro­cèdent. Aus­si est-il conseillé de confier cette tâche à un cou­vreur spé­cia­li­sé dis­po­sant de l’ex­pé­rience et des équi­pe­ments re­quis. Fait à si­gna­ler, si la cou­ver­ture est tou­jours sous ga­ran­tie, il faut d’abord contac­ter l’en­tre­pre­neur qui l’a ac­cor­dée.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.