Le CISSS de la Mon­té­ré­gieOuest rap­pelle les me­sures pré­ven­tives contre la grippe

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Le taux éle­vé d’ac­ti­vi­té grip­pale a été consta­té sur le ter­ri­toire du CISSS de la Mon­té­ré­gie-Ouest. Même si au­cune éclo­sion n’a été confir­mée, l’or­ga­ni­sa­tion sou­haite rap­pe­ler les me­sures pré­ven­tives pour ré­duire les risques d’in­fec­tion ain­si que les ac­tions à prendre en cas d’ap­pa­ri­tion de symp­tômes.

— La vac­ci­na­tion reste le meilleur

SAN­TÉ moyen de se pro­té­ger de la grippe sai­son­nière, prin­ci­pa­le­ment pour les per­sonnes ayant des ma­la­dies chro­niques et les per­sonnes âgées. Ces der­nières ont un risque beau­coup plus éle­vé de com­pli­ca­tions, d’hos­pi­ta­li­sa­tions et de dé­cès lié à ce vi­rus. Pour plus d’in­for­ma­tion sur les cli­niques de vac­ci­na­tion pour la po­pu­la­tion contre la grippe sai­son­nière of­fertes par les CLSC du CISSS de la Mon­té­ré­gie-Ouest, vi­si­tez le site vac­cin­con­tre­la­grippe.com.

De plus, des gestes simples comme se la­ver les mains fré­quem­ment, uti­li­ser une so­lu­tion hydro al­coo­li­sée en l’ab­sence de la­va­bo et tous­ser ou éter­nuer dans le pli du coude plu­tôt que dans la main sont des me­sures d’hy­giène qui nous pro­tègent nous-mêmes, ain­si que les gens de notre en­tou­rage contre le vi­rus grip­pal.

CONSUL­TER OU

RES­TER À LA MAI­SON?

La grippe est une in­fec­tion très conta­gieuse des voies res­pi­ra­toires cau­sée par un vi­rus. Elle se ma­ni­feste par de la fièvre, des dou­leurs mus­cu­laires, de la fa­tigue, une toux sèche, des éter­nue­ments, des cour­ba­tures, des maux de tête et de gorge.

Pour la ma­jo­ri­té de la po­pu­la­tion, la mai­son est gé­né­ra­le­ment le meilleur en­droit pour se soi­gner en cas de grippe. En ef­fet, une bonne hy­dra­ta­tion ain­si que du re­pos sont dans la ma­jo­ri­té des cas les re­mèdes les plus ef­fi­caces. En cas de doute sur la sé­vé­ri­té des symp­tômes, plu­sieurs res­sources sont dis­po­nibles pour faire une éva­lua­tion de votre état de san­té:

1. Le Por­tail san­té mieux-être du gou­ver­ne­ment du Québec (www.sante.gouv.qc.ca) met à la dis­po­si­tion de la po­pu­la­tion de l’in­for­ma­tion lui per­met­tant d’éva­luer s’il est né­ces­saire de consul­ter un mé­de­cin. 2. In­fo-San­té 8-1-1 est une res­source dis­po­nible 24 heures par jour, 7 jours par se­maine. Une in­fir­mière pour­ra vous four­nir des conseils spé­ci­fiques con­cer­nant votre si­tua­tion. Elle pour­ra aus­si vous in­di­quer si vous de­vriez consul­ter un mé­de­cin ra­pi­de­ment ou non.

3. Vous pou­vez éga­le­ment consul­ter votre mé­de­cin de fa­mille ou en­core un mé­de­cin dans une cli­nique sans ren­dez-vous. Le site www.sante.gouv.qc.ca/re­per­toi­re­res­sources/ per­met de trou­ver une cli­nique of­frant des consul­ta­tions sans ren­dez-vous à proxi­mi­té de votre ré­si­dence. « Nous in­vi­tons la po­pu­la­tion à faire preuve de vi­gi­lance et à ne se pré­sen­ter à l’ur­gence des hô­pi­taux que lorsque réel­le­ment né­ces­saire. En plus de fa­vo­ri­ser la pro­pa­ga­tion du vi­rus au­près des per­sonnes vul­né­rables, les per­sonnes ayant des symp­tômes bé­nins qui se pré­sentent à l’ur­gence contri­buent à l’aug­men­ta­tion du taux d’oc­cu­pa­tion. Les per­sonnes ayant des symp­tômes grip­paux de­vraient en pre­mier lieu fa­vo­ri­ser les me­sures al­ter­na­tives telles que l’ap­pel au 8-1-1 », ex­plique Phi­lippe Be­sombes di­rec­teur des soins in­fir­miers et en­sei­gne­ment uni­ver­si­taire du CISSS de la Mon­té­ré­gie-Ouest.

PHOTOTHÈQUE

Par­fois le meilleur en­droit pour se soi­gner est à la mai­son. Re­pos et hy­dra­ta­tion adé­quate sont des re­mèdes ef­fi­caces.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.