Les mo­to­nei­gistes com­prennent les pro­duc­teurs agri­coles

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Mo­to­nei­giste des Deux Ver­sants, le­quel par­coure des sen­tiers sur les ter­ri­toires de Ri­gaud et Sainte-Marthe. Dans cer­taines ré­gions, c’est de l’or blanc, ce­la amène de l’eau au mou­lin. La pra­tique de la mo­to­neige en­gendre des re­tom­bées éco­no­mique qui pro­fitent au gou­ver­ne­ment, qui gar­nissent leurs coffres, ici comme ailleurs et ce­la, le gens de l’UPA le savent », ex­plique la vi­ce­pré­si­dente qui est aus­si mai­resse de Sainte-Marthe. Pour elle, vis-à-vis les pro­duc­teurs agri­coles, les mo­to­nei­gistes consti­tuent ain­si la proie la plus fa­cile. Et quant aux mo­to­nei­gistes dé­lin­quants qui contri­buent à dé­té­rio­rer les terres. « Les mo­to­nei­gistes res­pectent la pro­prié­té pri­vée. Il y a tou­jours des ex­cep­tions et ce, dans tous les sports, mais les mo­to­nei­gistes causent ra­re­ment, si­non ja­mais de pro­blèmes », sou­tient Aline Guillotte.

Le blo­cus qu’en­tendent mettre en vi­gueur les pro­duc­teurs agri­coles le 1er fé­vrier sur cer­tains sen­tiers de mo­to­neiges no­tam­ment sur le ter­ri­toire de la Mon­té­ré­gie ne met pas né­ces­sai­re­ment en rogne les adeptes de ce sport.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.