Les pro­duc­teurs agri­coles iront de l’avant avec le blo­cus

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Le 1er fé­vrier, —TERRES AGRI­COLES les pro­duc­teurs agri­coles de la ré­gion pour­raient ins­tal­ler un blo­cus sur plu­sieurs pistes de mo­to­neiges de la ré­gion. En at­ten­dant, des af­fiches se­ront ins­tal­lées à l’en­trée de cer­taines pistes de mo­to­neiges.

Ce moyen de pres­sion est mis en place pour faire re­cu­ler le gou­ver­ne­ment, mais aus­si, pour sen­si­bi­li­ser les usa­gers des sen­tiers. « Ils faut qu’ils réa­lisent que c’est un pri­vi­lège que nous leur ac­cor­dons. On est chez nous, ce sont nos terres et nous avons bien l’in­ten­tion de re­ti­rer le droit de pas­sage tem­po­rai­re­ment pour nous faire en­tendre », lance Ch­ris­tian St-Jacques, pré­sident de la Fé­dé­ra­tion de l’UPA de la Mon­té­ré­gie. Ce der­nier ad­met ce­pen­dant que ce geste n’est pas fait de gai­té de coeur. « Nous avons cher­ché, en vain, d’autres moyens de pres­sion. Nous n’en avons pas trou­vé », dit-il.

Se­lon une éva­lua­tion com­man­dée par les syn­di­cats de pro­duc­teurs cette ré­forme en­traî­ne­ra une aug­men­ta­tion moyenne de 47 % des taxes mu­ni­ci­pales et sco­laires. « Le mi­nistre (Pierre Pa­ra­dis) a chan­gé sa fa­çon de cal­cu­ler le cré­dit de taxes. Nous ne sommes pas contre un chan­ge­ment, mais nous au­rions ai­mé qu’il at­tende, qu’une éva­lua­tion du pacte fis­cal soit faite d’abord », ex­plique le pré­sident. Avis au mi­nistre, le blo­cus du 1er fé­vrier ne consti­tue­ra qu’un aver­tis­se­ment.

Cette se­maine, la Fé­dé­ra­tion de l’Union des Pro­duc­teurs agri­coles (UPA) de la Mon­té­ré­gie est à éta­blir la stra­té­gie qu’elle en­tend mettre de l’avant afin de faire plier le gou­ver­ne­ment à pro­pos du pro­jet de ré­forme du pro­gramme de cré­dit de taxes fon­cières agri­coles.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.