Sainte-Marthe ai­me­rait bien pour­suivre son dé­ve­lop­pe­ment

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Sainte-Marthe vou­lait —MU­NI­CI­PAL sim­ple­ment agran­dir son noyau vil­la­geois, en dé­zo­nant une terre d’en­vi­ron neuf hec­tares. « On est une pe­tite mu­ni­ci­pa­li­té, mais les autres au­tour de nous pro­gressent pen­dant que nous on n’avance pas. Il n’y a ja­mais moyen de d’agran­dir notre zone blanche », dé­plore Aline Guillotte, mai­resse de Sainte-Marthe. Cette der­nière rap­pelle qu’il y a trois ans, la Mu­ni­ci­pa­li­té n’avait pour­tant pas de­man­dé grand-chose à la CPTAQ. « Notre de­mande a été re­fu­sée. Nous vou­lions seule­ment chan­ger la vo­ca­tion d’une zone verte qui coupe la zone blanche en deux. Il s’agit d’une terre si­tuée à l’ouest du vil­lage que le pro­prié­taire était prêt à vendre afin de fa­ci­li­ter la tran­si­tion », ex­plique Aline Guillotte. Joindre les deux zones blanches au­rait, entre autres choses, per­mis aux en­fants de se rendre au parc avec plus de sé­cu­ri­té.

Sainte-Marthe, après le re­fus de la CPTAQ , est re­ve­nue à la charge... en vain. « Nous ne vou­lions pas dé­zo­ner à ou­trance pour­tant. Vous sa­vez, de jeunes fa­milles ai­me­raient bien ve­nir s’ins­tal­ler à Sain­teMarthe, mais il n’y a plus d’es­pace parce que nous ne dis­po­sons pas suf­fi­sam­ment de zones blanches », in­dique la mai­resse. Chose cer­taine, Aline Guillotte n’en­tend pas re­non­cer à ce pro­jet et a bien l’in­ten­tion de re­tour­ner de­vant la CPTAQ.

La Mu­ni­ci­pa­li­té de Sain­teMarthe ai­me­rait bien agran­dir son noyau vil­la­geois, mais la Com­mis­sion de pro­tec­tion du ter­ri­toire agri­cole du Qué­bec ne l’en­tend pas de cette oreille.

ET QU’EN PENSE L’UPA?

De son cô­té, le pré­sident de la Fé­dé­ra­tion de l’Union des pro­duc­teurs agri­coles (UPA) de la Mon­té­ré­gie, rap­pelle que les pro­duc­teurs agri­coles ne sont pas chaud l’idée de perdre du sol culti­vable. « Mais nous ne sommes pas tout le temps fer­més à l’idée. Si une mu­ni­ci­pa­li­té a be­soin d’ex­pan­sion, on peut s’as­seoir et s’en par­ler », de dire Ch­ris­tian St-Jacques. En même temps, le pré­sident fait re­mar­quer que les terres agri­cole de la Mon­té­ré­gie, en par­ti­cu­lier celle de la Mon­té­ré­gie Sud-Ouest, comptent par­mi les meilleures terres au Qué­bec pour la culture.

STÉ­PHANE FORTIER

PHOTOTHÈQUE

La Ville de Sainte-Marthe tient à aug­men­ter la su­per­fi­cie de son noyau vil­la­geois, no­tam­ment en chan­geant le zo­nage d’une terre qui se si­tue près du vil­lage.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.