« Le temps n’est pas à faire de la po­li­tique » - Lu­cie Char­le­bois

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

La mi­nistre res­pon­sable de la Mon­té­ré­gie et dé­pu­tée de Soulanges Lu­cie Char­le­bois a peine à com­prendre l’at­ti­tude du dé­pu­tée de Beau­har­nois Guy Leclair.

À ce titre, elle se ques­tionne —TRANSPORT sur l’ab­sence de Guy Leclair à la réunion de tra­vail qui réunis­sait de nom­breux ac­teurs tou­chés par le dos­sier le 19 jan­vier der­nier. « Nous étions réunis au­tour de la table pour dis­cu­ter des dif­fé­rentes so­lu­tions à ap­por­ter. S’il avait été pré­sent, il au­rait vu qu’un amal­game de so­lu­tions est avan­cé », a-t-elle lais­sé sa­voir. Pour elle, le contrat qui lie le gou­ver­ne­ment à A30 Ex­press est clair. La hausse de l’acha­lan­dage fait haus­ser les ta­rifs; il faut as­su­rer l’en­tre­tien de la chaus­sée si plus d’au­to­mo­bi­listes l’em­pruntent. « Mon­sieur Leclair connaît les pa­ra­mètres du contrat; il sait qu’il faut les prendre en consi­dé­ra­tion dans l’en­semble du dos­sier », dit-elle. Lu­cie Char­le­bois ex­plique qu’à l’is­sue de la ren­contre du 19 jan­vier, les par­ties tech­niques des dif­fé­rents in­ter­ve­nants vont se ren­con­trer pour éla­bo­rer et so­lu­tions concrètes et op­ti­males.

La dé­pu­tée s’est dite dé­çue de l’at­ti­tude de Guy Leclair. « On ne peut pas dire n’im­porte quoi, in­sé­cu­ri­ser la po­pu­la­tion et faire de la po­li­tique avec un tel dos­sier ». Et d’ajou­ter : «Nous tra­vaillons ac­ti­ve­ment avec toutes les par­ties im­pli­quées pour trou­ver l’amal­game de so­lu­tions idéal. Une fois le tra­vail des par­ties tech­niques ter­mi­né, c’est à sou­hai­ter qu’on puisse voir des me­sures mises en place rapidement ». —

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.