Dé­clen­che­ment d’une grève des tra­vailleurs de l’af­fi­ne­rie CEZinc

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Les 371 tra­vailleurs de l’af­fi­ne­rie CEZinc à Sa­la­ber­ry-deVal­ley­field, pro­prié­té du Fonds de re­ve­nu No­ran­da et de la mul­ti­na­tio­nale Glen­core, ont dé­clen­ché di­manche une grève gé­né­rale.

Ces mé­tal­los sont dé­ter­mi­nés —VAL­LEY­FIELD à re­fu­ser les de­mandes de conces­sion im­por­tantes de l’em­ployeur dans le ré­gime de re­traite, ca­pi­ta­li­sé à 114 %. Se­lon eux, l’em­ployeur a re­fu­sé d’ex­plo­rer des ave­nues d’éco­no­mies alternatives en lien avec l’or­ga­ni­sa­tion du tra­vail. « L’em­ployeur, le Fonds de re­ve­nu No­ran­da, nous a pous­sés car­ré­ment vers la grève. D’un cô­té, il de­mande des conces­sions im­por­tan­tes­dans­le­ré­gi­me­de­re­trai­te­sans­pou­rau­tant faire la dé­mons­tra­tion sé­rieuse des dif­fi­cul­tés de l’en­tre­prise. Mais lors­qu’on pro­pose d’es­sayer de trou­ver des éco­no­mies équi­va­lentes dans l’or­ga­ni­sa­tion du tra­vail, l’em­ployeur ne veut rien sa­voir », ex­plique le re­pré­sen­tant­syn­di­cal­desMé­tal­los,LucJu­lien. DE­MANDE IR­RÉA­LISTE

Les tra­vailleurs membres de la sec­tion locale 6486 des Mé­tal­los ont dé­clen­ché la grève di­manche ma­tin. « On a été plus que rai­son­nable dans la né­go­cia­tion. L’em­ployeur n’en tient pas compte et de­mande un chèque en blanc. D’un cô­té, il mul­ti­plie les de­mandes de conces­sions im­por­tantes et de l’autre, il re­fuse de mettre cartes sur table quant à la te­neur des contrats né­go­ciés avec Glen­core. Notre usine est com­pé­ti­tive, les tra­vailleurs sont qua­li­fiés et nous avons bat­tu des re­cords de pro­duc­tion. On n’ac­cep­te­ra pas les re­culs pour le bon plai­sir d’un em­ployeur gour­mand», lance la pré­si­dente de la sec­tion locale 6486, Ma­non Castonguay. Elle pour­suit en di­sant que l’em­ployeur n’a pas fait la dé­mons­tra­tion de ses dif­fi­cul­tés éco­no­miques, re­fu­sant de dé­voi­ler les termes du contrat d’ap­pro­vi­sion­ne­ment en concen­tré de zinc conclu avec Glen­core ain­si que les termes du contrat d’achat de la pro­duc­tion, lui aus­si conclu avec Glen­core. Le Syn­di­cat des Mé­tal­los, af­fi­lié à la FTQ , est le plus im­por­tant syn­di­cat du sec­teur pri­vé au Qué­bec. Il re­groupe plus de 60 000 tra­vailleurs et tra­vailleuses de tous les sec­teurs éco­no­miques.

PHO­TO ALAIN GAUDREAU

Mal­gré la neige qui tom­bait à plein ciel, les tra­vailleurs ont en­ta­mé la grève et ont ma­ni­fes­té à Sa­la­ber­ry-de-Val­ley­field.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.